Bourse : Vivendi trébuche sur un marché toujours indécis

Régulations

Séance du mardi 28 novembre : il aura suffi d’un léger rebond technique pour que la Bourse de Paris se rétablisse après 7 séances consécutives à la baisse

+0,15%, le CAC40 est repassé au dessus de la barre des 2.800 points, en affichant 2.800,07 points à la clôture. Rien de bien réjouissant. Tout au plus un rebond technique dont profitent quelques titres chahutés ces derniers jours. Sur le front des TMT, et dans l’attente de la publication des résultats de France Telecom, la séance aura été partagée. Vivendi Universal a enregistré une forte chute, perdant -5,14% à 15,32 euros, Alcatel recule de -4,62% à 6,20 euros, et STMicroelectronic de -2,83% à 16,82 euros. En l’absence d’évolution dans les tensions qui opposent George Bush à l’Irak, après le rapport des enquêteurs de l’ONU qui n’aura finalement rien appris de nouveau, les investisseurs américains ont retenu leur souffle dans l’attente du discours sur l’état de l’Union qu’a prononcé le président américain en fin de soirée. Le Nasdaq est remonté de +1,29% à 1.342,31 points, et le Dow Jones de 1,25% à 8.089,05 points. Les investisseurs, en période troublée, se réfugient plus que de raison dans l’observation des indices. Ils ont diversement apprécié la publication de l’indice de confiance du consommateur du Conference Board. S’il enregistre une chute à 79 points par rapport à l’indice de décembre (80,7 points), il se révèle supérieur aux prévisions qui s’attendaient à un repli. Fort heureusement, les bons résultats publiés de quelques poids lourds américains ont temporairement compensé les inquiétudes de Wall Street.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur