Bourse : Vivendi Universal déprime sur sa division jeux vidéo

Cloud

Séance du jeudi 5 juin : la Banque Centrale Européenne a fait l’actualité en abaissant son taux directeur

C’est à la

Banque Centrale Européenne qu’est revenu le rôle d’acteur principale sur les places boursières européennes. En abaissant son taux directeur pour le refinancement de 2,5% à 2%, la BCE entend participer à l’environnement économique propice au maintient d’un taux d’inflation sur la zone euro proche des 2%. Les économistes avaient anticipé cette baisse, qui n’aura eu jeudi qu’un effet légèrement dépressif sur le marché, et s’attendent à d’autres baisses, qui pourraient ramener ce taux en proximité des pratiques américaines. Le CAC40 s’est inscrit en baisse, reculant de 0,98%, mais a su se maintenir au dessus de la barre des 3000 points, à 3.034,07 points. Après la décision de la BCE, le marché a subit une nouvelle vague de prises de bénéfices. Aux Etats-Unis, les commandes à l’industrie ont baissé de 2,9% en avril, la plus forte chute depuis 17 mois, et qui fait suite à une hausse de 2,1% en mars. Malheureusement, les inscriptions au chômage ont augmenté sur la dernière semaine de mai. Du coup, le rebond de la Bourse américaine se maintient, mais perd de son ampleur. Le Dow Jones joue l’étale, avec une progression de 0,01% à 9.039,76 points, et le Nasdaq gagne 0,68% à 1.645,79 points. Vivendi Universal pourrait indiquer lundi à qui sera cédée sa branche jeux vidéo VU Games, pour une finalisation de la cession vers le mois de septembre. Cependant, le prix de cession pourrait être inférieur aux attentes. Le titre s’en trouve chahuté, et termine en négatif, reculant de 0,31% à 15,92 euros. Orange recule de 5,84% à 7,42 euros. Le concepteur britannique de téléphones portables Sendo a déposé une contre la filiale de France Telecom, l’accusant d’avoir enfreint un de ses brevets mis en application sur la carte mère du combiné ‘smartphone’ SPV. Une procédure qui fait suite à celle entamée l’an passé contre Microsoft, qui collaborait à l’époque avec Sendo à l’élaboration d’un combiné mobile répondant au système développé par la firme de redmond.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur