Bourse: Wall Street décroche à nouveau, Paris baisse

Régulations

L’effet FED n’aura pas duré. New York recule fortement, Paris limite les dégâts mais les technos sont toutes à la baisse sauf Neuf Cegetel

A Wall Street, le Dow Jones a terminé la séance de ce mercredi 19 mars en nette baisse de 293,00 points, soit 2,36%, à 12.099,66 points. Le Nasdaq (valeurs technologiques) a fortement reculé de 58,30 points, soit 2,57%, à 2.209,96 points.

L’effet positif de la Banque fédérale américaine du début de la semaine (nouvelle baisse des taux de 75 points) s’est déjà évanoui. Les craintes de récession pèsent toujours. Et dans les banques d’affaires, après la vente, en catastrophe, de Bear Stearns, c’est Merril Lynch qui inquiète aujourd’hui: -11%.

A l’inverse, à noter que le groupe de cartes de crédit Visa a flambé de son côté pour son premier jour de cotation: +28,41% à 56,50 dollars.

Une des raisons de ce nouveau décrochage général est que les institutionnels ont joué la prudence et ont pris des bénéfices sur l’embellie passagère mais importante de la veille.

Londres s’est inscrit en recu de -0,93%, Francfort à -0,22% et l’Eurostoxx50 à -0,64%.

A Paris, le CAC 40 a cédé 0,58% au terme d’une séance indécise, soit un recul de 26,64 points à 4.555,95 points, dans un volume de transactions important de 8,76 milliards d’euros. Les cotations ont connu haut et bas, une longue hésitation qui a fini sur une baisse atténuée dès que Wall Street s’est avéré en chute.

Parmi les valeurs ‘techno’, on note la dégringolade de GFI, très fragilisée depuis quelques semaines à cause de l’incertitude qui entoure son indépendance à moyen terme. France Télécom a reculé -2,6% à cause du ‘profit warning’ lancé par son homologue Deutsche Telecom sur ses activités fixes et Internet. Pourtant l’opérateur historique français garde confiance s’agissant de ses activités résidentielles France (réseau fixe traditionnel et Internet).

Toutes les valeurs techno, sauf Neuf Cegetel (+0,49%), ont décroché: moyenne de -3,75%. Neuf Cegetel, face à Iliad et Numericable, serait-il donné comme gagnant pour reprendre Alice?

STMicroelectronics est en recul de -1,85% à 6,38 euros, impacté notamment par un avertissement de Sony Ericsson, qui prévoit un ralentissement de la croissance de ses ventes au premier trimestre. Alcatel-Lucent recule de 2,96% à 3,28 euros.

Evolution des cours, mardi 18 mars, à Paris, en valeurs (euros) et variation (la veille)

. e

n hausse:

Neuf Cegetel: 35,00, en hausse, soit +0,49%

. inchangé:

Soitec: 3,49 inchangé 0,00%

Gemplus 1,37 inchangé 0,00%

. en baisse:

Schneider Electric 80,11 soit -0,14%

Capgemini 32,24 soit -0,31%

Steria: 17,93 soit -0,39%.

Alten: 17,82, soit -1,11%

Iliad (Free): 58,70 euros soit -1,18%

Atos Origin: 32,28 soit -1,79%

STMicroelectronics: 6,38, soit -1,85%

Altran: 4,45 soit -1,98%

Gemalto: 16,75 soit -2,05%

France Télécom: 20,95 soit-2,56%

Alcatel-Lucent: 3,28, soit -2,96%

Sopra: 42,48, soit -3,50%

Completel: 33,24 soit -4,95%

GFI 3,60 soit -10,00%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur