Bourse : Wall Street en légère hausse, Paris se réveille

Régulations

Indice favorable : les commandes de biens durables en avril aux Etats-Unis se tiennent. Du coup, les places boursières continuent de se rassurer

A New York, 2è séance consécutive à la hausse, grâce à des indicateurs favorables.

Le Dow Jones a gagné +0,36%, soit 45,68 points à 12.594,03, de même que l’indice élargi Standard & Poor’s 500 +0,4% et le Nasdaq (valeurs technologiques), a progressé de +0,22%, soit un gain de 5,46 points à 2.486,70.

En avril, aux Etats-Unis, donc, les ventes de biens durables n’ont que très légèrement baissé (-0,5%). Mais surtout, les commandes de biens d’équipement (hors défense et aéronautique) ont fait un bond de +4,2%, leur meilleure performance depuis décembre 2007.

En parallèle, autre indice favorable : une détente (ponctuelle, sans doute…) sur le marché du baril de pétrole brut (126 dollars le baril, contre 135 il y a une semaine).

Les principaux groupes informatiques en ont profité, tels qu’IBM à +1,74% (129,54 dollars) ou Hewlett-Packard à +1,79% (46,52 dollars).

A Paris, le CAC 40 a fini en nette hausse : + 1,32% à 4.971,11 points, dans un volume d’échanges de 5,2 milliards d’euros- ce qui s’inscrit dans la tendance positive des autres grandes places boursières européennes (l’indice FTSE de la City à Londres a gagné +0,18%)

A noter qu’à Paris, toujours, les valeurs technologiques ont tiré le marché, en raison du climat de détente chez les investisseurs. Ainsi, la SSII Capgemini a fait un bond de +4,78% à 41,64 euros, ou encore Alcatel a bondi de +3,13% à 4,78 euros, comme si le titré était stimulé par les rumeurs de départ des dirigeants, Serge Tchuruk et Pat Russo -laquelle bénéficierait d’un énorme parachute (on parle de 6 millions d’euros…)

L’éditeur allemand de logiciels SAP a, lui aussi, fait un bond de +4,8% à 34,95 euros, suite à la recommandation du courtier Cheuvreux.

A noter encore : STMicroelecronics à +2,22 ou France Télécom (+2,13% à 20,83 euros) qui a progressé après la confirmation des objectifs du groupe pour 2008, mardi, par le p-dg Didier Lombard lors de l’assemblée générale.

Exception magistrale : Atos Origin a décroché de -5% après la signature d’un accord avec ses deux principaux actionnaires, Centaurus Capital et Pardus Capital, qui s’engagent (pour combien de temps?) à ne pas démanteler la société et Jean-Philippe Thierry sera nommé à la présidence du conseil de surveillance). “L’attrait spéculatif s’émousse largement“, observe CercleFinance.com. Donc, décote.

Evolution des cours du 28 mai 20008 en valeur (euros) et en pourcentage . en hausseCapgemini: 41,64 +4,78%

Alcatel-Lucent: 4,78 +3,13%

STMicroelectronics: 8,28 +2,22%

France Télécom: 20,83 +2,13%

Gemalto: 22,43 +1,95%

Ingenico: 22,70 +1,67%

Iliad (Free): 66,12 +1,46%

Altran: 5,82 +1,39%

Steria: 19,95 +0,76%

Alten: 25,23 +0,64%

Completel: 34,22 inchangé +0,53%

Soitec Silicon: 5,37 +0,19%

Sopra: 52,50 +0,19%

Gemplus: 1,37 inchangé 0,00%

. en baisse

Neuf Cegetel: 35,90 -0,06%

GFI: 4,41 -0,23%

Atos Origin: 37,02 -4,98%

= = =


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur