Bourse: Wall Street hésite, l'Europe maintient une légère hausse

Régulations

Les valeurs techno se tiennent grâce à Texas Instruments et Intel. Et malgré Apple…

A New York, la journée a été marquée par un élan de mauvaise humeur, sinon de malaise.

Dix grandes banques américaines ont été autorisées, par le Trésor, à anticiper leur remboursement de fonds publics (il s’agirait d’un lot de 68 milliards). Ce qui a suscité un doute sur la sincérité de ces banques à participer au financement de l’économie et donc à soutenir l’intérêt général. Si elles veulent déjà liquider leur dette, disent les analystes, cela signifie qu’elles ne sont pas disposées à jouer le jeu des prêts aux entreprises ou aux particuliers…

Ces fonds étaient destinés à des prêts en faveur des petits commerces ou à des prêts hypothécaires. Mais les banques auraient refusé les restrictions liées aux fonds alloués par l’Etat.

Ajouté à des spéculations sur la hausse des taux directeurs, ceci expliquerait le très léger recul des indices boursiers.

Le Dow Jones a cédé 1,4 point soit -0,02% à 8.763,06 points.

A l’inverse, le Nasdaq, tiré par Texas Instruments, a gagné 18 points soit une progression de +0,96% à 1.860,13 points.

Texas Instruments a, en effet, rehaussé ses prévisions de marge et de chiffre d’affaires pour ce deuxième trimestre 2009: le fondeur a évoqué un sursaut de la demande sur le marché des semiconducteurs. L’action TI a fait un bond de +6,32%. Et l’indice PHLX du secteur des semiconducteurs a gagné +4,45%.

Il est vrai que ces bonnes nouvelles de TI viennent conforter celles en provenance d’Intel.

General Electric, qui annonce avoir épongé ses pertes, a clôturé en très légère hausse de +0,07%, malgré un commentaire faisant état d’un recul de 50% (!) des commandes de Sa filiale GE Aviation, numéro un mondial des moteurs d’avions.

Le titre Apple a cédé -0,79% après avoir annoncé la veille qu’il abaissait le prix de l’iPhone d’entrée de gamme à 99 dollars (cf. nos informations).

En Europe, les indices ont terminé en ordre dispersé mais avec une tendance orientée vers une légère hausse – un rattrapage par rapport à lundi.

Le DJEurostoxx 50 a repris lui 0,5%. Dans le reste de l’Europe, la tendance n’était pas très lisible. Francfort et Londres ont cédé -0,1% tandis que Madrid gagnait +1,1%.

En Allemagne, la production industrielle a baissé de -1,9% en avril, soit beaucoup plus que prévu.

A Paris, le CAC 40 se stabilise juste en dessous des 3.300 points, affichant une légère hausse de +0,2% à 3296 points, dans un volume d’échanges modeste de 2,786 milliards d’euros. Depuis le 1er janvier, le CAC 40 a gagné +2,45%.

EADS a décroché de -4,12% à 11,415 euros, suivant le décrochage de l’américain GE Aviation.

Dans les technologiques, on retient que STMicroelectronics a bondi de +4,7% tiré par les bons chiffres de son homologue Texas Instruments. Gemalto en profite également, mais pas Soitec

A noter également qu’Alcatel-Lucent gagne +2,66% à 1,968 euros. Le géant des télécoms devrait signer un contrat de 500 à 600 millions de dollars (360 à 432 millions d’euros environ), affirme le quotidien indien Business Standard.

__

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, c= CAC 40), ce 8 juin 2009, en valeur, et évolution par rapport au 9 juin (en pourcentage). . en hausse: STMICROELECTRONICS : 5.535(c) +4.69%

GEMALTO : 24.23(c) +2.67%

ALCATEL-LUCENT : 1.968(c) +2.66%

FRANCE TELECOM : 16.145(c) +0.84%

SOPRA GROUP : 31.25(c) +0.81%

DASSAULT SYSTEMES : 32.910(c) +0.69%

CAP GEMINI : 26.220(c) +0.46%

. en baisse:

ILIAD ( FREE ) : 73.070(c) -0.16%

ATOS ORIGIN : 23.500(c) -0.42%

SOITEC SILICON : 4.868(c) -1.04%

GFI : 3.14(c) -1.26%

INGENICO : 14.100(c) -1.47%

ALTEN : 12.380(c) -2.13%

ALTRAN TECHNOLOGIES : 2.114(c) -2.13%

GROUPE STERIA : 13.650(c) -3.05%

___

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur