Bourse: Wall Street plonge encore, Paris se ressaisit, mais…

Cloud

Le Dow Jones a dégringolé de 500 points. L’Europe s’est raccrochée aux branches mais le doute persiste

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les gouvernements et les autorités boursières ou financières s’évertuent à rassurer les marchés, en promettant de venir en aide aux banques en difficulté. Mais le climat est dramatiquement délétère. Le président de la Fed aux Etats-Unis n’a pas été rassurant du tout, en fait. Et Jean-Claude Trichet, président de la BCE a reconnu son incapacité à résoudre la solvabilité des banques !

A New York, ce fut un mardi noir : le Dow Jones est tombé à son plus bas niveau depuis 2003. Il a perdu 5,11% à 9.447,11 points, en baisse de 508 points, soit une dégringolade de 8,5% en deux jours.

Le Nasdaq des valeurs techno a, lui aussi, subi une dégringolade historique de -5,80%, soit une chute de 108 points, à 1.754,88 points.

Les titres bancaires sont les plus atteints : ainsi, le titre Morgan Stanley a perdu un quart de sa valeur : -24,89%

Bank of America a chuté de 26 %, après l’annonce de résultats en forte baisse.

Le sort de la 4è banque américaine, Wachovia, qui a encore perdu -9%, n’est pas réglé. Citygroup et Wells Fargo se la dispute.

Parmi les exceptions du jour, AMD, le fabricant de semi-conducteurs: il a rebondi de +8,51% à 4,59 dollars, après l’annonce de la cession de ses activités industrielles à une nouvelle société, Foundry Company, dont la majorité des parts reviendra au fonds d’investissement ATIC de l’émirat d’Abou Dhabi ( lire notre article par ailleurs ).

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé après une journée erratique à souhait. La plupart ont achevé la séance à la baisse, comme -2,3% à Bruxelles. Mais Madrid était à la hausse, à + 1%, comme Paris.

A Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 0,6% à 3.732 points et le DJEurostoxx 50 a gagné lui 0,4%. Mais ces très légers rebonds n’auraient pas tenu sur la cotation avait été prolongée d’une heure ou deux…

Aux antipodes des propos du patron de la BCE, l’Union européenne a réaffirmé sa volonté unanime de garantir les dépôts bancaires de quelque 490 millions de citoyens européens et de venir en aide, au cas par cas, aux banques le nécessitant.

A noter que, dans notre indice, seul France Télécom a relevé la tête à +1%, tandis que Cap Gemini a aggravé sa chute amorcée lundi (-12,8%): le titre perd -9% en une séance.

_ _ _

A Paris, évolution des cours (titres « technologiques », CAC 40), ce 7 octobre 2008, en valeur, et évolution par rapport au 6 octobre (en pourcentage) . en hausse:

France Télécom: 19,76 +1,05%

. en baisse:

Alten: 20,17 -0,49%

Soitec Silicon: 3,36 -0,59%

Altran: 4,33 -1,59%

Sopra: 39,05 -1,64%

Alcatel-Lucent: 2,24 -1,75%

Atos Origin: 25,93 -2,34%

STMicroelectronics: 6,92 +2,80%

Dassault Systèmes: 32,21 -2,81%

Gemalto: 22,91 -3,41%

Ingenico: 14,11 -4,21%

GFI: 3,28 -6,29%

Steria: 12,63 -7,54%

Capgemini: 26,37 -9,07%

___

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT