Bourse: Wall Street rebondit mais l'Europe plonge encore

Cloud

L’écart entre les mesures d’assouplissement prises aux Etats-Unis et la rigidité de la BCE (Europe) sur les taux d’intérêt apparaît en plein jour… Soitec plonge

Wall Street a enregistré un rebond en fin de séance ce mercredi 23 janvier, qui a été contagieux sur toute l’Asie. En revanche, quelques heures auparavant, les places boursières européennes sont restées prostrées dans l’attente de connaître d’éventuelles annonces des autorités financières, en particulier savoir si la BCE, dirigée par l’inflexible Jean-Claude Trichet, pourrait assouplir sa position sur le refus d’abaisser le crédit de l’argent par crainte d’une poussée d’inflation…

L’AFP relève que trois grands journaux économiques internationaux (The Economist, le Financial Times et le Wall Street Journal) se demandent si la Fed n’avait pas cédé à la panique en baissant ses taux aussi fortement et rapidement.

La Bourse de New York a mis fin à une séquence de cinq séances consécutives à la baisse: ‘indice Dow Jones a gagné 2,50%, le Nasdaq 1,05%.

On est arrivé à un point où le marché réalise qu’il y a de bonnes affaires d’investissements, après les ventes excessives des dernières séances“, constate un analyste d’Avalon Partners, cité par l’AFP.

Les Bourses européennes, à l’inverse, ont encore accentué leur déprime: Francfort -4,88% et Londres -2,28%. L’Eurostoxx, qui regroupe 50 valeurs européennes, a cédé 4,68%.

La Bourse de Paris s’enfonce encore et affiche -4,25%.

Dans les valeurs techno, on note l’effondrement de Soitec à 4,9 euros, soit -9,5%.

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur