Bourse: Wall Street remonte, l'Europe suit, le dollar aussi

Cloud

Les places boursières ont montré cette semaine de fin octobre une étonnante capacité à rebondir. La devise américaine est en forte hausse

Les derniers jours d’octobre ont affiché un net redressement, deux jours consécutif de hausse, un signe attendu par les économistes et les chefs d’Etat après les centaines de milliards venus cautionner les transactions bancaires.

Wall Street a clos par la confirmation d’une hausse un mois d’octobre noir, le pire mois depuis 10 ans. Les investisseurs ont continué d’invoquer l’ombre d’une forte récession possible.

Ce vendredi 31 octobre, le Dow Jones a gagné 144 points, soit +1,57% à 9.325,01, mais il a enregistré en octobre sa plus forte baisse en pourcentage depuis août 1998, soit -14,06%.

Le Nasdaq a également progresse ce vendredi, gagnant 22 points soit +1,32% à 1.720,95 points. Sur l’ensemble du mois, il a enregistré sa plus forte baisse depuis février 2001.

Sur la semaine écoulée, le Dow s’est donc nettement redressé : +11,3%, sa plus forte progression, la meilleure semaine depuis octobre 1974. Sur cette même semaine, le Nasdaq a gagné +10,9%, son record depuis avril 2001.

En octobre, le Dow Jones a connu sa plus forte baisse depuis août 1998, soit -14,06%. Pour le Nasdaq, il faut remonter à février 2001.

On retiendra également que le dollar a connu l’une de ses plus fortes hausses depuis 15 ans: + 8% en un mois, suivi par le Yen japonais.

Les prix du pétrole brut léger se sont également ressaisis.

Malgré des montants de transactions faibles, les investisseurs reprennent confiance dans les valeurs financières, car des indices montrent que les crédits se débloquent. Pourtant, le moral des ménages américains, comme celui des européens, a subi en octobre sa plus forte baisse jamais enregistrée.

Ce mois d’octobre a vu également une chute de 32,6% du prix du baril de brut léger en dollars. Depuis le pic de mi-juillet 2008 (à 147 dollars), il a perdu plus de la moitié de sa valeur.

En Europe, des indices montrant un redémarrage se confirment tout autant.

Vendredi, Londres a gagné +2% et Francfort +2,44% et mieux encore pour l’Eurostoxx 50: +2,52%.

La Bourse de Paris a terminé la semaine en nette hausse vendredi. Emboîtant le pas à Wall Street et aux autres places européennes, le CAC 40 a gagné +2,33% soit une progression de 79 points à 3.487,07 points, dans un volume d’échanges de 5,25 milliards d’euros.

Les Bourses se reprennent. Elles ont intégré la baisse des taux de la Fed (Réserve fédérale américaine), et s’attendent déjà à la décision inéluctable de la BCE (Banque centrale européenne)”, qui devrait elle aussi réduire son taux directeur le 6 novembre“, commente un économiste à l’AFP.

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, CAC 40), ce 31 octobre 2008, en valeur, et évolution par rapport au 30 octobre (en pourcentage) . en hausse:

INGENICO 12.17(c) +7.13%

ALTEN 19.68(c) +5.81%

SOITEC SILICON 2.77(c) +5.73%

GROUPE STERIA 10.21(c) +3.97%

GFI 2.80(c) +3.70%

ILIAD ( FREE ) 61.73(c) +2.42%

ALTRAN TECHNOLOGIES 3.92(c) +2.35%

STMICROELECTRONICS 6.395(c) +2.16%

DASSAULT SYSTEMES 32.33(c) +1.35%

FRANCE TELECOM 19.700(c) +0.92%

CAP GEMINI 25.070(c) +0.76%

ATOS ORIGIN 18.10, inchangé, 0.00%

. en baisse:

ALCATEL-LUCENT 2.010(c) -0.50%

SOPRA GROUP 34.70(c) -0.86%

GEMALTO 21.81 -4.38%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur