Bourse : Wall Street s'écroule comme les autres

Cloud

Inquiétante dégringolade à New York, puis à Tokyo et Séoul, après un nouveau recul des bourses européennes

Refusant de répondre aux appels à la sérénité des institutionnels monétaires et boursiers, les marchés financiers ont montré qu’ils sont encore capables de s’enfoncer encore plus dans la crise.

Les investisseurs font ainsi comprendre que les mesures prises par les autorités politiques et financières mondiales pour dégeler les marchés du crédit ne sont pas suffisantes et n’empêcheront pas une récession mondiale.

A New York, les 30 valeurs composant l’indice Dow Jones ont fini dans le rouge ! Cet indice Dow Jones a encore enregistré une dégringolade historique. Il a fini en repli de 678,91 points, soit -7,33%, bien en dessous de la barre des 9.000 points à 8.579,19 points.

Le Nasdaq a chuté de -5,47% à 1.645,12, cédant encore presque 100 points (95,21).

On continue de se rapprocher du seuil fatidique de 2001. Le Dow Jones n’avait pas terminé sous le seuil de 9.000 points depuis juin 2003. Le S&P et le Nasdaq se retrouve au niveau d’avril et août 2.003

Le marché se trouve désormais engagé dans une phase dans laquelle il ne croit plus à rien“, commente un analyste.

Selon certains spécialistes, la tension déjà réelle a été exacerbée fin septembre par la levée de la suspension temporaire des ventes à découvert sur plusieurs centaines de valeurs financières, une restriction imposée par la Fed.

La dégringolade de ce jour serait due aussi à des faibles volumes d’échanges ce jeudi, qui s’expliqueraient aussi par la célébration de la fête juive de Yom Kippour (“le grand pardon”).

Le repli des cours du pétrole a aussi amplifié la baisse : le baril de brut léger.

Le secteur le plus touché a été l’automobile, après le placement sous surveillance par l’agence de notation Standard & Poor’s des notes de crédit de General Motors et Ford. L’action GM s’est effondrée de -31,11%, revenant à son plus bas niveau depuis 1950. Ford a perdu -21,8% !

Un rapport de la banque centrale rendu public ce jeudi 9 octobre relève que les banques commerciales ont emprunté en moyenne 75 milliards de dollars au jour le jour au cours de la semaine écoulée. La semaine précédente, la demande avait déjà atteint le niveau record de à 44,5 milliards de dollars (32,7 milliards d’euros).

Mercredi, les sociétés d’investissement avaient sollicité pour la semaine des prêts totalisant 134 milliards de dollars (98,55 milliards d’euros). Le calcul tient compte désormais aussi des succursales londoniennes de Goldman Sachs, Morgan Stanley et Merrill Lynch

Au Japon, à la suite de Wall Street, l’indice Nikkei a décroché de -10,83%.

A Paris, le CAC 40 a encore réculé mais en limitant la casse avec -1,55% à 3.442,70 points. On régresse au niveau d’août 2004.

Il s’agit en réalité d’une véritable braderie de titres qui permettent encore d’extraire des plus values sur les 18 ou 24 derniers mois… tandis que sur l’ensemble de la cote, il faut remonter au-delà de la mi-2004 pour réaliser des ventes bénéficiaires“, constate une agence financière.

GDF-SUEZ (-13,08% à 26,25 euros) a lourdement pesé sur la cote, ainsi qu’EDF (-10,48% à 39,13 euros) comme si certains spéculaient déjà sur une suppression des dividendes et/ou une re-nationalisation !

A noter que les bancaies ont regagné du terrains comme BNP PARIBAS à +5,45%, mais toutes les valeurs technos sont dans le rouge. La lanterne rouge du jour n’est plus Alcatel-Lucent mais France Télécom , qui dégringole de -10%

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, CAC 40), ce 9 octobre 2008, en valeur, et évolution par rapport au 8 octobre (en pourcentage) . en hausse: Alten: 20,37 +0,15%

. en baisse:

Ingenico: 12,64 -0,61%

Alcatel-Lucent: 2,00 -0,94%

Gemalto: 21,67 -1,41%

Capgemini: 24,70 -2,14%

Atos Origin: 23,90 -3,82%

Altran: 4,21 -4,10%

Steria: 11,83 -5,84%

Dassault Systèmes: 31,46 -5,96%

STMicroelectronics: 6,20 -6,06%

Soitec Silicon: 2,84 -7,79%

France Télécom: 17,00 -9,43%

__

GFI: cote non publiée

Sopra: cote non publiée

___


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur