Bourse : Wanadoo chute, Hewlett-Packard déçoit

Cloud

Séance du mercredi 26 février : New York, déçu par les résultats de Hewlett-Packard, continue d’entraîner les places boursières européennes

La Bourse de paris se maintient en territoire baissier. Le CAC40 chute de 0,92% à 2.658,57 points. A Wall Street, le Dow Jones chute de 1,30% à 7.806,98 points, et le Nasdaq de 1,90% à 1.303,68 points.

Paris : les valeurs technologiques se cherchent La montée en puissance de Bouygues Telecom a permis au groupe d’enregistrer une forte hausse de ses résultats sur 2002. Le bénéfice net explose de 94% à 666 millions d’euros, dont 347 millions proviennent de la plus-value sur la cession de Bouygues Offshore. Sur le front des valeurs technologiques, les investisseurs recherchent toujours des signes de reprise. France Telecom se redresse de 0,26%, à 19,32 euros, ainsi que sa filiale Orange qui progresse de 0,72% à 7 euros. A l’opposé, Wanadoo chute de 2,59% à 4,52 euros, en attendant la publication de ses résultats le 3 mars. STMicroelectronics a confirmé ses prévisions de chiffre d’affaires et de marge pour le premier trimestre. Le titre progresse de 0,99% à 16,33 euros. Selon le fondeur, la demande est forte actuellement sur les puces pour téléviseurs et téléphones mobiles équipés d’appareils photo numérique. Infogrames n’en finit plus de chuter, et perd 4,51% à 2,54 euros. Il entraîne Ubi Soft qui chute de 2,94% à 9,90 euros New York : Hewlett-Packard entraîne les valeurs informatiques dans sa chute La Bourse de New York, toujours sous l’influence du conflit irakien, n’a pas confirmé son rebond de mardi. Elle a même marqué le coup sur l’augmentation du cours du pétrole brut, qui à 37,93 dollars le baril atteint son plus haut depuis octobre 1990, après l’invasion du Koweït, prélude à la guerre du Golfe. Le marché a jugé décevantes les ventes de Hewlett-Packard (voir notre article Bourse de mardi), malgré la publication de résultats au premier trimestre fiscal conformes aux attentes. Le titre chute de 14,7%, la plus forte baisse du Dow Jones, et entraîne les valeurs informatiques. Dell chute de 2,60% et IBM de 2,05%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur