Bourses : euphorie malgré l'emploi aux US

Cloud

Les places mondiales ont terminé la semaine en trombe

Malgré une série de nouvelles mauvaises statistiques venant d’outre-Atlantique, les indices boursiers de la planète ont terminé la semaine en forte hausse. A Paris, le CAC40 prend 1,84% à 3.122,79 points. Sur la semaine, le gain atteint +4,96%.

A Londres, le Footsie prend 1,78% à 4.3281,98 points et, à Francfort, le Dax avance de 2,97% à 4.644,63 points.

Le rapport sur l’emploi américain a fait ressortir la destruction de 598.000 postes en janvier, soit le bilan le plus lourd depuis 1974. Le taux de chômage aux Etats-Unis atteint 7,6%.

Mais pour la communauté financière, cette mauvaise nouvelle va obliger les responsables politiques à prendre rapidement des mesures pour éviter que la récession ne dégénère en dépression. D’où la forte remontée des indices. Il est parfois bien difficile de comprendre les logiques des marchés…

Le CAC40 a particulièrement été porté par les valeurs du luxe qui ont flambé suite aux bons résultats de LVMH (+12,6%) qui pourtant prévoit de licencier. Peugeot et Renault ont avancé de +8,86% et +8,13 % respectivement. Le japonais Toyota a pourtant annoncé qu’il essuierait une perte nette de 3 milliards d’euros au titre de son exercice 2008-2009.

Altran (-3,7% à 2,502 euros) accuse la deuxième plus forte baisse du SRD derrière GDF Suez après avoir a annoncé un chiffre d’affaires 2008 de 1,65 milliard d’euros, en hausse de 3,7%. CM-CIC souligne que le chiffre d’affaires stable au 4e trimestre est inférieur à ses attentes et que les activités internationales ont accusé une baisse de 1,7%.

Même tendance aux USA, les investisseurs ont parié sur la mise en place rapide du plan Obama suite aux chiffres catastrophiques de l’emploi.

L’indice Dow Jones a gagné +2,70% soit 217,52 points à 8.280,59 points ; le Standard & Poor’s 500 est à +2,69%, soit +22,75 points à 868,60 points et le Nasdaq Composite à +2,94% ou 45,47 points à 1.591,71 points.

Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 3,5%, le S&P 5,2% et le Nasdaq Composite 7,8%.

Les banques qui avaient été malmenées ces derniers jours sur des craintes de nationalisation et de fortes pertes sur crédit, ont flambé vendredi. Citigroup et JPMorgan ont gagné respectivement 10,76% à 3,91 dollars et 12,59% à 27,63 dollars tandis que Bank of America bondissait de près de 27% à 6,13 dollars.

Les technologiques ont été recherchées. IBM a gagné 4,6% à 96,14 dollars, tandis que l’indice des semi-conducteurs de la Bourse de Philadelphie prenait 3,56%.

News Corp prend 3,09% à 7,68 dollars. Le groupe de médias de Rupert Mudorch a vu ses résultats plonger dans le rouge au titre de son deuxième trimestre, perdant 6,4 milliards de dollars.

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques” du CAC 40), ce 6 février, en valeur, et évolution par rapport au 5 février 2009 (en pourcentage):.en hausse:

GROUPE STERIA 8.990 +10.99%

STMICROELECTRONICS 4.431 +7.29%

CAP GEMINI 29.940 +4.36%

ALTEN 13.860 +2.97%

SOPRA GROUP 32.095 +2.90%

DASSAULT SYSTEMES 30.805 +2.07%

GFI 2.600 +1.96%

SOITEC SILICON 2.689 +1.47%

GEMALTO 20.21 +0.50%

FRANCE TELECOM 18.670 +0.48%

ALCATEL-LUCENT 1.432 +0.14%

. en baisse:

ATOS ORIGIN 21.020 -0.10%

INGENICO 13.680 -0.80%

ILIAD ( FREE ) 69.505 -1.17%

ALTRAN TECHNOLOGIES 2.502 -3.77%

Sources: Reuter, AFP, AOF, Boursorama / Agence de Presse Magazine Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur