Bouygues et Universal transforment le mobile en ‘juke-box’

Régulations

Moyennant un abonnement de 3 euros TTC par mois (hors frais de navigation), l’abonné Bouygues va pouvoir écouter sans limite et dans un format spécifiquement imaginé pour le mobile, les disques à une seule chanson par face (single) de son choix

Dénommé ”

Mobile single” ce format est un extrait de musique de 1 minute 30 environ, conçu pour l’écoute en mobilité. Le service qui n’est pas sans rappeller celui proposé par SFR, a été lancé conjointement avec Universal Music et relayé par une campagne TV et Internet, qui met en avant le dernier single du disc-jockey Bob Sinclar, artiste récemment récompensé par la toute première “sonnerie d’or” pour plus de 100.000 sonneries vendues de son précédent tube. Benoît Louvet, directeur multimédia mobile Bouygues Telecom explique : “Grâce à une étroite complémentarité avec les équipes d’Universal, les clients i-mode ont aujourd’hui accès à une offre d’écoute de musique en illimité.” Jean-Félix Choukroun, directeur marketing du département mobile d’Universal Music France se félicite de ce partenariat : “Cette collaboration nous permet d’élargir nos moyens de diffuser de la musique et d’essayer de nouveaux formats. Nous espérons ainsi élargir la cible des consommateurs de musique nomade et générer de l’exposition complémentaire pour nos artistes.” Rappelons que Bouygues Télécom totalise près de 8.145.000 clients. A ce jour, i-mode a séduit plus de 1.5 million de clients dont 150 000 i-mode Haut Débit. Accessibles à plus de 90% de la population. Les activités du département d’Universal Music France dédié à la téléphonie mobile s’étendent de la production de contenus spécifiques à destination des téléphones mobiles, jusqu’à la distribution auprès des différents intervenants du marché et à la commercialisation de services de téléchargement de contenus, notamment sur l’Internet mobile (wap / i-mode). En 2005, la part de marché d’Universal Music France dans les ventes digitales (Internet + téléphone) s’est élevée à 48,5% (source SNEP).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur