Bouygues : la téléphonie à la traîne…

Cloud

Le groupe affiche une progression de son chiffre d’affaires consolidé de 11 %, mais seulement 5 % pour Bouygues Telecom

Les résultats de Bouygues pourraient bien relancer les rumeurs autour de la cession de Bouygues Telecom. Sur les neuf premiers mois de l’exercice 2007, le groupe affirme très clairement son enracinement dans le BTP, tandis que la téléphonie reste en retrait.

Le chiffe d’affaires du groupe a progressé de 11 % à 21,294 milliards d’euros, dont 5,8 milliards pour Bouygues Construction qui enregistre un bond de 21 %, 1,29 milliard pour Bouygues Immobilier (+20 %) et 8,5 milliards pour Colas (+9 %).

Bouygues Telecom a enregistré une progression de 9 % à 3,5 milliards d’euros, dont 3,3 milliards pour la téléphonie mobile (+6 %) malgré une baisse de -17,8 % des tarifs de terminaison d’appel appliquée depuis le premier janvier 2007.

Quant à TF1, son chiffre d’affaires est en hausse de 4 % à 1,959 milliard d’euros.

Le groupe a confirmé ses objectifs pour l’exercice.

Rappelons par ailleurs que la rumeur circule sur l’abandon de l’activité téléphonie au profit d’investissements stratégiques du groupe dans le nucléaire. Les résultats de Bouygues Telecom ne sont pas dans la ligne de ceux du bâtiment, ce qui pourrait militer en faveur de cette réorientation des activités du groupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur