Bouygues Telecom commercialisera le LTE-A en juin

4GMobilitéRéseaux
Les équipements LTE pèseront 17 milliards de dollars en 2016

Bouygues Telecom entend proposer une offre 4G LTE-A à 182 Mbit/s. Sur Bordeaux et Lyon dans un premier temps.

Bouygues Telecom a réagit à l’annonce d’Orange d’initier, ce vendredi matin, des expérimentations dans le LTE-Advanced. L’opérateur filiale du groupe de BTP n’annonce pas moins que la commercialisation, prochaine, du LTE-A.

Bordeaux et Lyon seront les premières villes à bénéficier du LTE-A mais pas avant juin prochain, date de lancement effectif du service. A ce titre, Bouygues Telecom s’inscrirait alors comme le premier opérateur mobile à lancer la « 4G+ » en France. Sauf si SFR, qui a également initié ses expérimentations, se lance dans la course et vole la politesse à son concurrent.

182 Mbit/s

En attendant de constater cette éventuelle course à la 4G+, Bouygues Telecom annonce que son LTE-A permettra d’atteindre les 182 Mbit/s de débits descendants théoriques contre 100 Mbit/s crêtes aujourd’hui (mais autour des 15 Mbit/s dans les faits selon nos rapides tests). Loin des 300 Mbit/s visés par Orange, donc. C’est par l’agrégation de deux fréquences, qui permet d’obtenir une largeur de bande passante de 25 MHz, que l’opérateur entend atteindre cette capacité. A ce titre, Bouygues Telecom dispose de 3 fréquences 4G, 800, 2600 et 1800 MHz, contrairement à la concurrence qui ne bénéficie pas du 1800 (la bande jusqu’alors attribuée à la 2G). Le service s’appuiera donc sur l’infrastructure actuelle de l’opérateur qui n’aura ainsi pas besoin d’ajouter de nouvelles antennes à son réseau mobile.

Reste que seuls les terminaux compatibles LTE-A (c’est-à-dire équipés d’une puce capable de gérer l’agrégation de porteuses) profiteront des nouvelles capacités. Lesquels sont annoncés pour le second trimestre au catalogue de Bouygues Telecom. Une nouvelle occasion de renouveler son smartphone et un nouvel argument de Bouygues Telecom pour attirer les utilisateurs avides de 4G. Rappelons que, grâce à la conversion du 1800 MHz au LTE, l’opérateur couvre environ 70% de la population en 4G contre à peine 50%, au mieux, chez les concurrents.

crédit photo © swisshippo – Fotolia.com


Lire également
Nos actualité LTE-A


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur