Pour gérer vos consentements :
Categories: 4GRéseaux

Bouygues Telecom généralise la 4G à tous ses forfaits entreprise

Bouygues Telecom vient de présenter ses offres 4G pour les entreprises, deux jours ses forfaits 4G grand public.

Rappelons que l’opérateur allumera son réseau LTE le 1er octobre prochain sur 63% de la population (40 millions de personnes) et 70% des entreprises du territoire.

De part ses qualités de rapidité propres à faire naître de nouveaux services et usages mobiles, notamment dans le cloud, la vidéo-conférence et le partage de fichiers, la 4G s’inscrit naturellement comme un axe de développement pour les organisations et les professionnels. C’est pourquoi l’opérateur entend généraliser l’offre très haut débit à tous ses forfaits entreprise par défaut.

Limite de consommation levée

« La 4G est la première technologie mobile a aller plus vite que le fixe ADSL, rappelait Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom, lors de la conférence de lancement. C’est une énorme rupture technologique » dont les utilisateurs profiteront tant à domicile que sur leur lieu de travail.

Une rupture technologique qui va entraîner une hausse de la consommation de débit dont les limites de volumes ne doivent pas, aux yeux de l’opérateur, constituer un frein pour le client. C’est pourquoi Bouygues Telecom ne mettra plus de limite de débit à ses forfaits (sauf à préférer le débit réduit à 256 Kbit/s qui reste possible en option).

En revanche, tout dépassement forfaitaire sera facturé, 1 centime d’euro le Mo (1 euro les 100 Mo, 10 euro le Go donc, plafonné à 120 euros mensuel). A défaut d’imposer des tarifs assommants (comme on a pu le voir avec la 3G à la belle époque), c’est bien sur la consommation des données que les opérateurs entendent dégager de nouvelles marges sur leurs services de communications LTE.

Deux gammes de forfaits

Deux gammes de forfaits sont proposées. L’offre purement data destinée aux tablettes, PC et hotspots mobiles (routeur 4G/wifi) à raison de 500 Mo, 3 Go et 10 Go pour respectivement 19, 29 et 39 euros HT mensuels par ligne. Inférieur, donc, aux 16 Go proposés (à 60 euros) dans l’offre grand public. Une formule facturée à la consommation, selon une échelle évoluant entre 2 euros le Mo à 59 euros au-delà de 1 Go, est également proposée.

Leur déclinaison « voix + data » se concentre sur les offres 3 Go et 10 Go de données (36 et 58 euros HT respectivement). Une offre sans data forfaitaire mais avec une facturation selon la consommation est également proposée à partir de 18 euros. Viennent ensuite s’ajouter le coût du mobile associé, en option. Il va sans dire que ces offres incluent les communications et SMS/MMS illimités vers les fixes et mobiles de France (à l’international pour l’offre 10 Go).

A noter que la 3G ne disparaît pas complètement puisqu’elle servira d’accès, en mode prioritaire, sur les zones non couvertes en 4G.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous Bouygues Telecom ?

Recent Posts

Bug Bounty : le Pentagone s’offre (encore) les services de hackers

Six ans après son premier bug bounty, le Département de la défense des Etats-Unis lance…

3 heures ago

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

5 heures ago

Salaires IT : à qui profite le dégel des rémunérations ?

La part des cadres de la fonction informatique qui bénéficient d'une hausse de rémunération retrouve…

6 heures ago

Quels standards pour la cryptographie post-quantique ?

À l'issue d'une procédure de six ans, le NIST a sélectionné quatre algorithmes à standardiser…

7 heures ago

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

12 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

1 jour ago