Bouygues Telecom lance son mobile ‘push-to-talk’

Régulations

Après Orange, Bouygues Telecom vient de présenter, en partenariat avec Motorola, son offre “push to talk”, permettant de communiquer d’une personne à un groupe en “half duplex”

Il s’agit d’une offre utilisant le canal GPRS, et donc la transmission de la voix sur canal IP. Le partenaire équipementier est Motorola qui signe ainsi son premier contrat (non exclusif) “push to talk” en Europe, après en avoir négocié 18 à travers le monde, dont un avec l’américain Nextel.

Bouygues Telecom Entreprises, selon Richard Viel, son directeur, mise beaucoup sur ce service “Instant Call”: proche du ‘talkie walkie’ mais fonctionnant sur tout le réseau, il permet de communiquer par groupe de 20 utilisateurs, jusqu’à 50 groupes pouvant être préparamétrés. En pratique, la cible est celle de groupes de 4 à 8 personnes, et dans la limite de couverture du réseau GPRS (réseau de transmission de données, en parallèle au réseau mobile GSM). La communication est établie en mode voix sur IP, en s’appuyant sur la plate-forme ‘Softswitch’ de Motorola. Un léger différé intervient dans la transmission, mais la qualité audio de la communication est correcte, voire très correcte. Deux forfaits pro Le prix du terminal Motorola (V400p), doté d’un bouton spécial, est de 99 euros. Deux forfaits mensuels avec usage illimité sont proposés: l’un de 44 euros HT(“Intégral”, 24 mois, avec 1 heure de communication GSM) et l’autre de 25 euros/mois (“Extension”; sans offre voix GSM). Les frais de mise en service sont de 20 euros, pour un minimum de 3 cartes SIM. L’offre promotionnelle de lancement (six mois) est fixée à 39 euros HT.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur