Pour gérer vos consentements :

Bouygues Telecom offre le stockage Cloud de Dropbox

Bouygues Telecom s’associe avec Dropbox pour offrir des services de stockage Cloud supplémentaire à ses clients particuliers comme entreprise. Le service permet de stocker et partager simplement, et gratuitement, tous types de fichiers (documents, photos, vidéo…) afin de collaborer à distance et depuis les PC, smartphones ou tablettes.

Individus et professionnels

Les clients grand public B&You ou Sensation, détenant au moins 1 Go de forfait data, et les abonnés fixes Bbox Miami pourront bénéficier de 2 Go de stockage en ligne sur Dropbox. L’offre est valable 12 mois et peut s’activer jusqu’en janvier 2018.

Les clients professionnels bénéficieront de 50 Go de stockage Cloud s’ils sont clients d’un abonnement fixe ou d’un forfait mobile avec 5 Go de données mensuelles. L’offre est valable 24 mois et, là aussi, les utilisateurs ont jusqu’à janvier 2018 pour l’activer. D’autre part, Bouygues Telecom s’inscrit comme le seul opérateur français à commercialiser l’offre 1 To de Dropbox.

Stratégie de conquête

Cette nouvelle offre de Bouygues Telecom s’ajoute aux partenariats signés avec Dropbox dans 24 pays. Elle permet aujourd’hui à la société de service Cloud d’étoffer sa présence en France. « Il s’agit aujourd’hui d’une étape majeure de notre engagement en France où un internaute sur 4 utilise déjà Dropbox. Notre volonté est de continuer à offrir la solution de collaboration la plus simple possible au plus grand nombre et de développer les partenariats et canaux de distribution les plus adaptés pour y parvenir », déclare Philippe Plichon, directeur général de Dropbox en Europe du Sud.

De son côté, ce partenariat s’inscrit dans la stratégie de conquête clients de Bouygues Telecom. Qui n’hésite pas à proposer ses services à l’essai, comme pour son réseau 4G, pour tenter d’attirer le chaland. Une stratégie qui semble ignorer les discussions en cours sur son rachat par Orange.

crédit photo@melpomene-Shutterstock

Recent Posts

Bug Bounty : le Pentagone s’offre (encore) les services de hackers

Six ans après son premier bug bounty, le Département de la défense des Etats-Unis lance…

3 heures ago

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

6 heures ago

Salaires IT : à qui profite le dégel des rémunérations ?

La part des cadres de la fonction informatique qui bénéficient d'une hausse de rémunération retrouve…

7 heures ago

Quels standards pour la cryptographie post-quantique ?

À l'issue d'une procédure de six ans, le NIST a sélectionné quatre algorithmes à standardiser…

7 heures ago

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

12 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

1 jour ago