Bouygues Télécom, Orange et SFR s'allient sur le 'sans contact'

Cloud

Les trois opérateurs lancent une association dédiée au développement de la technologie NFC

L’union fait la force… des intérêts commerciaux. Les trois opérateurs français de téléphonie mobile ont décidé de lancer une association dédiée au soutien et au développement de la technologie NFC (Near Field Communication).

L’association française du sans contact mobile (AFSCM) aura différentes missions. L’accompagnement des fournisseurs de services comme les banques ou les transporteurs, fournir un accompagnement technique ou encore promouvoir les avantages de cette nouvelle technique figureront au nombre des missions dévolues à l’organisation.

La mise en place d’une telle structure se révèle d’une importance capitale pour les opérateurs. Rappelons que selon une étude réalisée par le cabinet SIA Conseil, le paiement en NFC pourrait représenter 2 milliards d’opération en 2012.

En plus d’être un lieu d’échange, l’AFSCM a pour vocation de fédérer les différents acteurs. En outre, l’association mettra sur pied une signalétique destinée à informer du fonctionnement du sans contact avec les services proposés par les nouveaux fournisseurs.

Ces derniers mois, de nombreuses expérimentations ont été menées par les opérateurs. Orange avec la SNCF mais aussi SFR avec le Crédit Mutuel avaient lancé en 2007 des tests d’envergure.

En octobre 2005, à Caen, France Télécom, Samsung et Philips ont lancé un test, en grandeur nature, de paiement par mobile. 200 Caennais, clients d’Orange, porteurs d’une carte privative de paiement Cofinoga et/ou abonnés VINCI Park, ont pu régler ‘sans contact’ leurs places de parking, leurs achats dans certains magasins grâce à un téléphone mobile, le Samsung D500 doté d’une puce NFC Philips Semiconductors.

A Paris, la RATP a lancé le ‘pass‘ Navigo (successeur de la carte Orange doté, lui aussi, d’une ‘puce sans contact). La régie des transports a également lancé avec Bouygues Telecom un test de billet intégré au téléphone mobile.

En octobre 2006, NRJ Mobile, le CIC-Crédit Mutuel et MasterCard (SFR les a rejoints ensuite) ont lancé un service de paiement par mobile à Strasbourg où 200 clients de la banque et de l’opérateur virtuel ont été équipés d’un combiné un peu spécial. Rappelons que Bouygues Telecom, Orange, SFR, Keolis, la RATP, la SNCF, Transdev et Veolia ont annoncé la création d’un groupe de travail ayant pour objectif de standardiser le titre de transport sur téléphone mobile. Objectif : assurer l’interopérabilité entre les offres quelque soit l’opérateur mobile ou le réseau de transport.

A lire : notre analyse, Qui se partagera la gâteau du paiement mobile

Le gouvernement veut aussi promouvoir le ‘sans contact’

Luc Chatel, secrétaire d’Etat à la consommation et à l’industrie a annoncé le lancement d’un “forum des services mobiles sans contact“. L’objectif du gouvernement consiste à rassembler les différents acteurs industriels et les associations de consommateurs chargés de réfléchir aux différentes interrogations techniques et économiques que pourraient faire naître la technologie sans contact. Le lancement de ce forum précède un futur appel à candidature émis par le gouvernement d’ici la fin de l’année pour un projet plus spécifique, dédiée à la NFC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur