Bouygues Telecom vend aussi des pylônes

OperateursRéseaux
pylones (crédit photo © Antony McAulay - shutterstock)

Bouygues Telecom vend le reliquat de ses pylônes d’antennes relais à France Pylônes Services. Une nouvelle société dont l’opérateur détient 15% du capital.

Bouygues Telecom annonce la vente de 2166 pylônes, ces structures généralement métalliques aux allures de Tour Eiffel en haut desquelles viennent se nicher les antennes chargées de capter et émettre les signaux des réseaux mobiles en direction des terminaux (smartphones et clé USB équipés de cartes SIM, notamment).

L’opérateur a signé un accord définitif en ce sens avec Antin Infrastructure Partners, société de gestion implantée à Paris et spécialisée dans les investissements en infrastructures. Dans un premier temps, 1873 pylônes ont été cédés ce lundi 26 novembre. Les 293 restants le seront au cours du deuxième trimestre 2013.

Contrat-cadre pour 20 ans

Les pylônes cédés seront désormais gérés par France Pylônes Services (FPS), une entreprise nouvellement créée chargée de l’exploitation des mâts pour antennes mobile pour l’ensemble des opérateurs du marché. Bouygues Telecom louait d’ailleurs en partie ses infrastructures à ses concurrents qui venaient y installer leurs équipements. « Cela ne changera rien pour eux », nous confirme l’opérateur.

Bouygues Telecom assure néanmoins ses arrières. Il a signé un accord-cadre d’hébergement et de service à long terme avec FPS qui porte sur 20 ans, renouvelables par tranche de 5 ans à la faveur de l’opérateur.

185 millions d’euros nets

L’opération s’élève à 205 millions d’euros. Moins les 15% que Bouygues Telecom conservera dans FPS. Au final, Bouygues Telecom récupérera environ 185 millions d’euros nets de la transaction. Ils participeront à la réduction de la dette de l’opérateur qui entend également s’en servir pour poursuivre ses investissements et accompagner son plan de restructuration.

À noter que Bouygues Telecom exploite environ 15 000 sites d’antennes relais en France dont 10 000 en non pylône (toits, terrasses…) et 3000 pylônes loués à TDF. L’opérateur se sépare donc de son reliquat de pylônes propriétaires dans le cadre d’une « opération financière avant tout ».


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur