Bouygues Telecom veut se lancer dans l’ADSL

Régulations

La Toile aiguise l’appétit de l’opérateur qui est sous la pression d’une
concurrence en pleine mutation

Cette fois, Bouygues Telecom serait prêt à se lancer dans le marché de l’accès ADSL grand public. Cela fait longtemps que l’on prête au troisième opérateur mobile français ces intentions, mais cette fois, les choses semblent se préciser. Selon les Echos, l’opérateur français a lancé un appel d’offres pour acheter des capacités ADSL auprès des FAI pour mettre en vente sa box.

Selon le quotidien économique, “la procédure serait déjà bien avancée.”L’information a été confirmée par l’opérateur.

Même pour ce monstre industriel qu’est Bouygues, se lancer dans l’Internet n’est pas une chose facile. Interrogé dans les colonnes du journal, le porte-parole du groupe a ainsi déclaré “le cahier des charges est très lourd et nous avons une idée bien précise de ce que nous voulons.”

Si l’opérateur arrive à mettre la main sur un réseau, il devrait lancer sa box rapidement, a priori d’ici le début de l’année 2008. Mais avant cela, Bouygues va être sur plusieurs fronts pour choisir la meilleure offre parmi les grands fournisseurs d’accès à l’Internet haut débit qui se partagent le marché: Tele2, Alice, Neuf Cegetel, Iliad et France Télécom.

Une association avec l’opérateur Completel pourrait avoir du sens. Le groupe qui possède son réseau DSL et fibre fournit déjà son infrastructure pour Darty. Et il s’est associé récemment avec BouguesTel pour une offre de convergence fixe-mobile destinée aux entreprises. Le groupe a aussi tissé des liens étroits avec Altitude à travers une offre convergente fixe-mobile-internet..

Proposer l’accès Web via une box, est décidément très à la mode chez les opérateurs de téléphonie mobile. L’objectif est de proposer des offres convergentes alliant le mobile et l’ADSL. Orange a ainsi lancé son offre Unik (combiné hybride VoIP/GSM/Wi-Fi). On peut également citer SFR qui vient de lancer assez discrètement son offre ADSL qui devrait passer à la vitesse supérieure après l’été grâce au rachat de Tele2 France.

Pour autant, s’imposer sur ce marché sera très difficile. L’ADSL français est déjà très concentré autour de trois acteurs (Orange, Neuf Cegetel et Free) qui contrôlent 90% du marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur