BouyguesTel gagne des parts grâce à l’iMode

Cloud

Le service multimédia de l’opérateur a séduit 850.000 clients en deux ans

Après avoir annoncé qu’il entrait dans l’âge de la maturité, ce qui s’est traduit par une nouvelle signature et de nouveaux forfaits (voir notre article), Bouygues Telecom devance la publication de ses résultats trimestriels pour souligner ses succès commerciaux.

Le troisième opérateur français (7 millions d’abonnés) affirme ainsi gagner des parts de marché notamment grâce au succès de ses forfaits data iMode. “Nous avons obtenu des parts de marché très satisfaisantes. Nous continuons à gagner des parts de marché”, a assuré Gilles Pélisson, P-DG de l’opérateur contrôlé par Bouygues. Le service multimédia iMode, lancé il y a deux ans, déclinaison française du produit phare de NTT DoCoMo, a séduit 850.000 clients. “Cela représente maintenant plus de 27% des clients deux heures et plus puisque l’i-mode est réservé aux détenteurs de forfaits. Nous sommes en route tranquillement vers le million de clients”, a expliqué Benoît Louvet, en charge du programme. Les nouveaux forfaits lancés par BouyguesTel semblent également fonctionner. La formule “Liberté” qui permet d’avoir accès à 10 heures de communications gratuites le soir et les week-end aurait déjà attiré 50.000 abonnés. Quant au forfait “brandé” par Universal Music, dédié aux jeunes grâce à des formules bloquées, il compterait 45.000 utilisateurs depuis son lancement fin août. Toujours assez opposé aux opérateurs virtuels (MVNO), BouyguesTel préfère se concentrer sur la convergence fixe-mobile. Les discussions avec Neuf Telecom sont toujours en cours, “Mais tant qu’il n’y aura pas d’accord, on ne dira rien”, a résumé Gilles Pélisson. “Pour l’instant, rien n’a abouti. Je préfère rester prudent. On regarde. On s’y investi beaucoup. On y réfléchit. C’est à la fois lié à l’offre de services, aux partenaires et à la technologie parce que forcément on passera par une plate-forme et par un terminal qui saura s’adapter”, expliquait-il également en septembre dernier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur