BouyguesTel promet l’Edge grand public pour la fin de l’année

Régulations

En attendant l’HSDPA…

Bouygues Telecom tiendra ses promesses. Après avoir lancé ses forfaits haut débit mobile pour les entreprises en mai dernier, l’opérateur confirme que le grand public sera “servi” avant la fin de l’année avec une nouvelle version d’iMode. Même si octobre avait d’abord été évoqué…

Professionnels ou grand public, ces forfaits utilisent la technologie Edge, intermédiaire entre le GPRS (2,5G) et l’UMTS. BouyguesTel exploite ici une stratégie unique: Orange mêlle savamment Edge et UMTS tandis que SFR ne parie que sur l’UMTS. Pourquoi ce choix? Car Edge permet en théorie des débits moins élevés que la 3G-UMTS. Depuis des années, le troisième opérateur français dit tout le mal qu’il pense de l’UMTS. “Je répète ce que je dis depuis quatre ans: l’UMTS n’est rien d’autre qu’une technologie de transport, c’est un tuyau. La taille du tuyau n’est pas le problème du client, c’est l’offre de services qui compte”, expliquait Martin Bouygues p-dg du groupe. Concernant les débits, l’opérateur sort ses études maison qui démontreraient qu’Edge est aussi rapide que l’UMTS. Selon l’opérateur, si le débit moyen d’Edge du réseau vers mobile est de 130 kb/s contre 250 kb/s pour l’UMTS, le débit ascendant, c’est à dire du mobile vers le réseau est proche entre les deux technologies. Et Edge serait même supérieur. Bouygues Telecom indique qu’Edge atteint les 60 kb/s contre 50 Kb/s pour l’UMTS. Bref, l’opérateur veut en finir avec cette idée de “technologie intermédiaire” même si les débits annoncés devront être vérifiés dans les faits. Le principal atout d’Edge ne se situe pas là. La couverture du territoire semble être le point essentiel mis en avant par BouyguesTel. Car il est vrai que l’UMTS ne couvre qu’une partie du territoire: entre 50 et 60% selon les opérateurs. Par ailleurs, utilisant des fréquences moins élevées que l’UMTS, Edge “voyagerait mieux”, notamment à l’intérieur des bâtiments. Enfin, Bouygues souligne qu’Edge est un standard mondial déployé dans 52 pays contre 30 pour l’UMTS. BouyguesTel estime que l’iMode sous Edge sera un succès. Mais l’opérateur est bien en retard face à Orange ou SFR qui annonce avoir dépassé le cap des 300.000 abonnés pour les offres 3G. Mais Bouygues a encore des atouts dans son jeu. Le groupe a confirmé ses intentions de proposer l’UMTS de seconde génération, le HSDPA permettant 1Mb/s en débit descendant et 100 kb/s en débit ascendant. “La stratégie de Bouygues Telecom en matière de haut débit est fondée sur des technologies complémentaires: Edge et HSDPA”, insiste l’opérateur. Si Bouygues se lance le premier sur ce terrain, il pourrait tirer son épingle du jeu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur