Box s’appuie sur AWS et Azure pour lancer sa région France

Un datacenter AWS primaire à Paris, un datacenter Azure secondaire à Marseille. Ainsi se présente la « région France » de Box. Ou plutôt la « zone », dans la nomenclature du fournisseur américain. Elle vient s’ajouter à six autres options.

zones Box

L’offre se présente sous la forme d’un add-on accessible à partir de Box Business Plus (tarif catalogue pour ce forfait : 30 € HT/mois/utilisateur). Son principe : pouvoir stocker les données ailleurs qu’aux États-Unis, emplacement par défaut.

Sous certaines conditions que nous entendons clarifier auprès de Box, on peut rattacher une ou plusieurs zones à une même instance. Charge aux admins de les associer ensuite aux utilisateurs. Parmi les éléments à noter :

– Le stockage résident ne s’applique, en standard, qu’aux données créées après souscription ; migrer l’existant implique un coût supplémentaire

– Les fichiers sont créés dans la zone assignée au propriétaire du dossier racine

– À défaut de zone attribuée, l’utilisateur est sur celle assignée à l’organisation

– Une partie des traitements et le stockage de métadonnées peuvent se dérouler aux États-Unis

Illustration principale © Jirsak – Shutterstock