Box repousse son introduction en bourse

CloudRégulationsStockage

« Pure player » américain du stockage en ligne, Box retarde son entrée au NYSE. L’introduction ne devrait pas se faire avant juin. En cause : le moindre appétit des investisseurs pour les valeurs high-tech.

Le repli récent de la demande de titres technologiques force Box à repousser son introduction en bourse au-delà du mois de mai. Le spécialiste du stockage en ligne co-fondé et dirigé par Aaron Levie pourrait entrer au NYSE en juin, voire après, selon le Wall Street Journal.

Les valeurs high-tech en repli

D’autres jeunes entreprises innovantes dont la valorisation est basée sur des perspectives de croissance plutôt que sur des profits, ont connu des revers en bourse ces dernières semaines. C’est notamment le cas de Twitter, dont le titre a chuté de près de 18% en un mois, mais aussi de l’éditeur de logiciels RH à la demande Workday (-29%) et du spécialiste des solutions d’intelligence opérationnelle en mode Cloud Splunk (-38%).

Concurrent de Dropbox, Google Drive et consorts, Box préfère attendre l’embellie. La firme a déposé auprès du gendarme boursier américain sa demande d’IPO le 24 mars dernier, mais la date effective de l’introduction « n’est pas fixée », a déclaré à la presse américaine un porte-parole de l’entreprise fondée à Los Altos, Californie, en 2005. « Nous nous lancerons quand cela aura le plus de sens pour le marché », a ajouté le communicant.

Lever 250 millions de dollars

Par le biais de son prochain IPO, Box espère lever jusqu’à 250 millions de dollars. Un financement bienvenu. Si le chiffre d’affaires de l’entreprise a doublé pour atteindre 124,2 millions de dollars sur l’exercice clos le 31 janvier, ses pertes se sont creusées (168,6 millions de dollars) et sa trésorerie a fondu à 108 millions de dollars. Les dépenses liées à l’activité marketing et commerciale, en revanche, ont augmenté de plus de 70% en 2013.

Box, qui ne table pas sur une rentabilité prochaine, redoute une plus grande pression sur les prix dans un environnement du stockage en ligne très concurrentiel. Les investisseurs sont dans l’expectative. Malgré tout, les analystes estiment, dans leur majorité, que les services Cloud destinés aux entreprises constituent une valeur montante pour les marchés.

Au 31 janvier 2014, Box comptait moins de 1 000 collaborateurs, 225 000 entreprises clientes et 25 millions d’utilisateurs à travers le monde. Sa valorisation dépasse les 2 milliards de dollars désormais, soit 16 fois son chiffre d’affaires actuel.


Lire aussi

Cloud : le service du stockage Box va entrer en bourse


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur