Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudData & Stockage

BoxWorks 2019 : automatisation et sécurité au programme

Box et IBM, toujours alliés ?

Plus de quatre ans ont passé depuis l’officialisation de leur accord de partenariat.

Il en a résulté des développements conjoints, notamment dans le domaine des applications mobiles. Ainsi que des passerelles entre les offres respectives des deux groupes.

À l’occasion de sa conférence annuelle organisée ces 3 et 4 octobre à San Francisco, Box annonce de nouvelles jonctions :

  • Avec l’offre Watson Knowledge Catalog et plus particulièrement sa composante InstaScan, pour l’évaluation des risques et de la conformité sur les données cloud
  • Avec le SOC X-Force et le SIEM QRadar

Cette dernière jonction se fera avec Box Shield.
Disponibilité générale le 29 octobre 2019 pour cet outil intégré dans les forfaits Box Entreprise et accessible en tant que module complémentaire pour les autres.

Objectif de Box Shield : permettre aux entreprises de classer leurs fichiers et leurs dossiers, puis ce mettre en œuvre des contrôles de sécurité sur cette base.
Le service fait par ailleurs remonter des alertes en cas de détection de comportements anormaux susceptibles de trahir des comptes compromis. Ces alertes peuvent s’intégrer aux principaux SIEM du marché.

Automatisation : Box approfondit

Il y a aussi du nouveau pour l’outil de conception de flux de travail Box Relay :

  • Ajout et modification de données à chaque étape d’un workflow
  • En cas de non-accomplissement d’un processus, possibilité de revenir à une étape précédente
  • Exportation de l’historique d’activité pour chaque processus
  • Lancement manuel de processus depuis un fichier dont on est (co)propriétaire
  • Assignation de tâches spécifiques à des groupes d’utilisateurs Box
  • Gestion de tâches sur mobile (accepter, refuser, marquer comme accomplies)

Au  niveau des intégrations, celle avec Slack sera mise à jour ce mois-ci. Elle permettra d’obtenir des informations sur les fichiers Box partagés et de définir des permissions directement dans l’interface de la messagerie.

L’intégration avec Teams – actuellement en bêta – sera également renouvelée « d’ici à la fin de l’année ». Il s’agira, entre autres, d’y automatiser le mapping des dossiers et des permissions.

Photo d’illustration © faithie – Shutterstock.com

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago