BrainShare 2010: la Novell SLES avec support débarque chez les hébergeurs

Réseaux

Cette information reste à confirmer, mais il sera peut-être bientôt possible de louer un serveur chez un hébergeur, pourvu de la SLE et d’une offre de support. Une annonce importante pour les entreprises.

De profonds changements vont toucher le mode de distribution et de support de la SUSE Linux Enterprise (SLE). À cet effet, le Service Pack 1 de la SLE 11 apporte plusieurs nouveautés :

Les canaux de maintenance sont plus nombreux, ce qui permettra aux utilisateurs de mettre à jour les branches correspondantes indépendamment les unes des autres. Une bonne idée. De plus, une offre de support LTS (Long Term Support) est maintenant accessible. En choisissant cette option, vous pourrez profiter d’un backportage des correctifs sur une plus longue période. Enfin, le Partner Linux Driver Program permet de collecter et de diffuser les pilotes les plus récents, directement fournis par les constructeurs.

Il est étonnant de constater qu’il est aujourd’hui possible de louer un serveur chez un hébergeur avec une licence de Windows Server, mais que les offres Linux avec support (bref, payantes) ne sont pas proposées. Holger Dyroff, vice-président business development open platform solutions, nous informe toutefois que la situation pourrait bientôt changer : « Aujourd’hui vous pouvez opter pour la SLES sur Amazon EC2 et chez Verizon. En Europe, nous allons prochainement signer un contrat avec un hébergeur, qui proposera cette offre sur ses serveurs. »

Il n’en dira pas plus, mais nous faisons le pari que cet hébergeur sera 1and1, une société allemande bien présente en Europe.

Concernant la mise en place d’une éventuelle offre de support autour de l’openSUSE, Gerald Pfeifer, directeur product management open platform solutions, nous répond sans ambages : « Contrairement à la SUSE Linux Enterprise, l’openSUSE n’est pas un produit, mais un projet créé par Novell, dans lequel la compagnie s’investit beaucoup. Toutefois, Novell ne contrôle pas entièrement ce projet et ne peut donc proposer d’offres de support. »

Il illustre ses propos d’un exemple montrant les différences entre la SUSE et l’OpenSUSE : « l’OpenSUSE supporte aujourd’hui l’ext4 (c’est le choix de la communauté), alors que la SUSE passera directement de l’ext3 au système de fichiers Btrfs, qui est plus prometteur pour l’avenir (c’est le choix de Novell). »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur