BrainShare 2010 : une stratégie et des produits prometteurs sur fond d’interopérabilité

Réseaux

Le BrainShare 2010 d’Amsterdam s’achève sur une bonne moisson d’informations et de nouveautés. Retour sur ces trois jours…

Après une longue absence, le BrainShare de Novell a fait son grand retour en Europe. Organisé à Amsterdam, cet événement vient maintenant de s’achever.

La compagnie a dévoilé Novell Identity Manager 4 et le Service Pack 1 de la SUSE Linux Enterprise 11 (SLE). Au fil des entretiens, nous avons pu cerner les nouveaux modes de distribution et de support de la SLE, mais aussi découvrir que SAP proposerait prochainement ses produits sous la forme d’applianceslogicielles Novell. Enfin, nous avons mis en valeur certaines solutions innovantes, mais méconnues, de la firme : GroupWise, Pulse et Cloud Manager, notamment.

Il était difficile de terminer cette semaine sans parler d’interopérabilité. Un sujet d’autant plus important pour Novell que la compagnie a signé un accord de partenariat (en 2006) avec Microsoft, les deux éditeurs disposant même d’un laboratoire commun.

L’Interoperability Lab est une structure chargée de créer une passerelle entre les deux firmes, en mettant en relation les équipes de Microsoft et de Novell, mais aussi en travaillant directement sur des projets d’interopérabilité. Ce n’est toutefois pas la seule connexion entre les deux éditeurs, nombres d’équipes travaillant directement de concert.

C’est également un lieu de rencontre pour les clients des deux firmes, qui peuvent venir travailler sur des solutions d’interopérabilité en profitant du savoir-faire d’une des rares équipes spécialisées dans les environnements mixtes. À ce titre, l’Interoperability Lab est assez proche d’un centre de clientèle technique. Plus de détails sur cette initiative se trouvent à cette adresse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur