Comment gérer et sécuriser ses données d’entreprise ?

Qu'est-ce que Brand Voice ?

Stocker et sauvegarder ses données. Pour relever cet impératif crucial, les entreprises ont tout intérêt à faire appel à un prestataire capable de dimensionner une infrastructure personnalisée à leurs besoins.

Elles sont le nerf de la guerre pour toute entreprise, alimentant leurs stratégies, formant la base de leurs relations clients, et constituant des outils précieux pour la prise de décisions. Oui, les datas sont le nouvel or noir des entreprises. Et à ce titre, c’est au rang de trésor qu’elles se doivent d’être stockées et sauvegardées. 
Comment choisir son partenaire ? Pour quelle infrastructure opter ? Et avec quelles solutions de sécurité ? Autant de questions cruciales à considérer avant de se lancer. Pour Terry Weber, ingénieur grands comptes chez CELESTE, les prérequis à ne surtout pas négliger sont les certifications HDS et ISO 27001, qui assurent une couche supplémentaire de sécurité pour les entreprises. En outre, la qualité de service et l’innovation de CELESTE se manifestent à travers des équipes réactives, capable de répondre aux besoins spécifiques et évolutifs des entreprises, et se distingue par des taux de croissance à deux chiffres depuis sa création, témoignant de sa solidité humaine et financière.

L’autre point à avoir en tête est d’opter pour un partenaire qui possède ses propres infrastructures, réseaux et datacenters afin de maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur. « Grâce à nos 12 000 kilomètres de fibres en propre, nous ne courons aucun risque de maillon manquant », illustre Terry Weber. La localisation des données est également cruciale, par exemple, les datacenters de CELESTE situés en France sont soumis au RGPD européen, offrant ainsi une sécurité des données supérieure par rapport au Patriot Act américain. Il est également essentiel d’opter pour la règle de sauvegarde 3-2-1, qui consiste à conserver trois copies des données sur deux supports différents, dont une copie hors site. Cela garantit une résilience et une sécurité accrues contre les pertes de données.

Quel type de Cloud choisir pour mon entreprise ?

Après avoir choisi votre partenaire, il est important de personnaliser la solution en fonction des besoins spécifiques. Cela commence par évaluer le degré de criticité et la disponibilité des données. « Un site e-commerce ou une entreprise comptable aura besoin de solutions de haute-disponibilité. Ce qui ne sera pas le cas, par exemple, pour des données d’archivage », compare Terry Weber.

En y réfléchissant, il est également important de considérer les besoins en matière de cloud. « Disposer d’environnements sécurisés, obtenir de la redondance en termes d’électricité, et faire évoluer rapidement son stockage, sa puissance de traitement ou sa rame, sont autant de bénéfices que le cloud offre aux entreprises” liste Terry Weber. Le cloud a également une grande tolérance aux pannes, car son infrastructure prévient toute interruption de service.  

Le choix entre un cloud, privé ou hybride dépendra des exigences de l’entreprise. « Si une entreprise a besoin d’augmentations significatives de ressources, on privilégiera un cloud hybride, avec en amont des infrastructures hyper convergées », explique l’expert.

Ces points doivent être clarifiés lors des discussions avec l’équipe d’avant-vente pour concevoir des infrastructures sur mesure, incluant PRA, PCA (haute disponibilité) cloud privé et hybride. « Nous ne surdimensionnons pas, mais nous prévoyons toujours une marge de manœuvre pour offrir des capacités d’évolution », ajoute Terry Weber. Quant au chef de projet, il se charge d’accompagner les clients lors de la migration, en démontrant la disponibilité à travers des cas d’usage concrets et en assurant le déploiement.

En savoir plus sur les solutions CELESTE.