Pour gérer vos consentements :

Comment les services informatiques peuvent-ils gérer plus facilement les PC d’entreprise – même lorsqu’ils sont éteints ?

Chaque entreprise a besoin d’une infrastructure informatique efficace et moderne, quelle que soit sa taille. Néanmoins, son déploiement, sa maintenance et son entretien peuvent s’avérer être des tâches complexes — et davantage encore lorsque les ressources et les budgets sont limités : les équipes informatiques doivent installer et corriger le système d’exploitation, les logiciels et le firmware, diffuser les mises à jour de sécurité et garder une trace constante des inventaires des actifs et des états du système. Lorsque de nouveaux employés et appareils sont ajoutés, la charge de travail augmente.

S’assurer de tout cela peut être difficile, même en un seul endroit. Les choses se compliquent encore plus, car les exigences évoluent constamment avec l’augmentation de la numérisation, et les équipes informatiques doivent s’adapter. Par exemple, lors de la pandémie de coronavirus, un nombre plus important d’employés travaillaient à domicile. Les modèles de travail flexibles resteront importants dans l’avenir : tel est le souhait de 64 % des employés en Allemagne selon une étude Microsoft. Il faut aussi que les appareils à distance soient entretenus et qu’ils fonctionnent en toute sécurité.

Les outils aident à la gestion automatisée

Les sociétés ne sont en mesure de relever ces défis que si elles gèrent de manière efficace les ordinateurs, les ordinateurs portables et les autres appareils. Elles exigent des solutions évolutives pour la gestion automatisée des systèmes situés sur site et au domicile des employés. Les équipes informatiques contrôlent, surveillent et sécurisent ensuite ces appareils à l’aide d’outils permettant de corriger rapidement les vulnérabilités ou de surveiller et de récupérer les systèmes en réseau – le tout sans interrompre n’importe quel processus actif.

Les appareils sont gérés à partir d’une console centrale. Celle-ci fournit également aux administrateurs des rapports sur les activités et les problèmes. Cette approche augmente la productivité et la sécurité du système sans accroître les coûts. Le service informatique gagne du temps et peut se concentrer sur des tâches stratégiques.

La différence entre la gestion intrabande et extrabande

Il existe fondamentalement deux méthodes permettant d’automatiser la maintenance du système : la gestion intrabande et la gestion extrabande. Les deux accèdent aux composants gérés via des connexions au réseau. Toutefois, il existe des différences clés.

  • Dans les solutions intrabandes, les ordinateurs à entretenir doivent absolument être allumés et connectés au réseau de la société. Par ailleurs, le système d’exploitation doit être en cours d’exécution.
  • Dans le cas de la gestion extrabande, il n’est pas nécessaire que l’ordinateur en question soit allumé. Il peut aussi être éteint ou en mode veille ou économie d’énergie. Ces outils fonctionnent aussi même si le système d’exploitation n’est pas en cours d’exécution ou n’a pas été chargé. La seule exigence est qu’il doit être possible d’accéder à l’ordinateur sur le réseau de la société.

Avec la gestion intrabande, le logiciel fonctionne au sein du système d’exploitation, indépendamment du matériel. Ces outils comprennent, par exemple, Microsoft Endpoint Manager. Les applications et les ordinateurs dotés de Windows 10, tout comme les smartphones et les tablettes, peuvent être gérés, protégés et déployés avec ce package basé dans le cloud. Une solution comme celle-là couvre la plupart des tâches quotidiennes standard. Elle permet aux sociétés d’effectuer une maintenance efficace des appareils sur le réseau, ce qui réduit considérablement les coûts et le temps.

Il existe néanmoins aussi des cas où ces solutions sont inefficaces. Par exemple, lorsque des mises à jour de sécurité critiques doivent être déployées rapidement, mais que les ordinateurs des employés sont éteints. Ou bien, l’ordinateur situé au domicile d’un employé peut être incapable de charger le système d’exploitation en raison d’un problème de BIOS. C’est là qu’une solution extrabande est utile.

Elle est intégrée dans le matériel et fonctionne indépendamment du système d’exploitation. Les administrateurs peuvent l’utiliser pour déployer des mises à jour ou des correctifs, par exemple, réinitialiser ou démarrer des systèmes, ou réaliser des diagnostics à distance – même si les appareils ne sont pas allumés ou ne fonctionnent pas correctement. Dans l’idéal, les sociétés associent la gestion intrabande à une solution extrabande. Cela assure que les tâches de gestion quotidienne standard peuvent être accomplies et que la gestion est également possible en cas d’urgenceComment AMD contribue-t-il à la gestion des appareils ?

Les processeurs AMD Ryzen™ PRO possèdent de riches fonctionnalités de gestion intégrées et prêtes à l’emploi. Elles sont compatibles avec les infrastructures existantes et unissent la gestion intrabande et extrabande pour gérer les appareils via une solution unique. Les avantages

  • Les processeurs AMD Ryzen™ PRO fonctionnent avec la norme de gestion ouverte DASH. Cela permet à tous les appareils d’être simultanément allumés pour déployer des mises à jour critiques, par exemple. Une fois la mise à jour terminée, ils sont tous remis en mode veille.
  • En outre, il est également possible d’examiner les systèmes à distance afin de résoudre les problèmes de matériel, de BIOS ou de système d’exploitation. Ils peuvent même être réinitialisés.
  • Les processeurs prennent en charge Microsoft Endpoint Manager ainsi que d’autres outils intrabandes couramment utilisés. La facilité de gestion des processeurs est intégrée dans leur console. Les sociétés peuvent ensuite les utiliser pour les tâches de gestion intrabande comme extrabande.

Recent Posts

L’intérêt de compléter ses équipes avec des freelances en informatique

Pour mener à bien des missions spécifiques d'une durée variable, les entreprises n'hésitent pas à…

4 jours ago

Quand la mobilité des salariés révolutionne le monde du travail

La mobilité des salariés révolutionne le monde du travail. Elle exige l'ouverture à des perspectives…

4 jours ago

Mobile Workstation : l’ordinateur idéal des créatifs post COVID ?

Les organisations hybrides, mêlant le temps de travail au bureau et à domicile, semblent devenir…

6 jours ago

Pourquoi les tableaux de bord ne sont plus la finalité du processus analytique ?

Comment réussir à rendre les données disponibles en entreprise intelligibles et actionnables par les équipes…

1 semaine ago

Interview « Entreprise Edition Samsung »

La solution Samsung Galaxy Entreprise Edition est une véritable offre dédiée pour répondre aux enjeux…

1 semaine ago

Comment accélérer sa stratégie de protection des données ?

Gestion de données en multi-cloud, lutte contre le piratage ou encore contre la prise en…

3 semaines ago