Pour gérer vos consentements :
Categories: Data & Stockage

Comprendre l’enrichissement de données B2B

Plusieurs entreprises font l’enrichissement de données B2B, car ils trouvent que c’est un bon moyen pour mieux prospecter. Mais est-ce vraiment efficace ? Si c’est le cas, comment enrichir sa base de données d’entreprise ? Le guide.

En quoi consiste l’enrichissement de données B2B ?

L’enrichissement de données B2B est une technique utilisée par les entreprises pour compléter leurs bases de données internes en utilisant des informations venant d’une ou de plusieurs sources externes.

Avant, les bases de données B2B des entreprises ne contenaient que 2 colonnes, l’une pour le nom de l’entreprise et l’autre destinée au numéro Siren. Depuis quelques années, de plus en plus d’entreprises ont compris l’importance d’une base de données plus riche pour leur CRM. C’est la raison pour laquelle l’enrichissement de données B2B a commencé à se démocratiser au sein des entreprises.

Plusieurs types d’informations doivent être récoltés pour enrichir ses données en contacts ou données d’entreprise. Parmi les plus courants, il y a :

  • Les contacts bien définis : nom, prénom, mail et occupation des personnes clés de l’entreprise cible. Cette personne peut être un directeur commercial, PDG, etc. ;
  • Les informations relatives à la présence dans le digital : réseaux sociaux, sites web… ;
  • Les informations légales concernant l’entreprise ;
  • Les données économiques et financières de l’entreprise : CA, nombre d’employés, bilan comptable, etc.

Ce ne sont que des exemples de données dont les entreprises ont besoin pour enrichir leurs bases de données. Ces dernières peuvent être enrichies de plusieurs autres types de données supplémentaires selon l’activité et la stratégie commerciale que mène la société.

Afin de recueillir les informations nécessaires pour l’enrichissement de données B2B, les entreprises utilisent plusieurs sources de données publiques, comme :

  • L’INFOGREFFE : pour collecter les informations relatives à la comptabilité et à la finance des autres entreprises.
  • Le BODACC : afin de trouver les annonces commerciales.
  • L’INP : pour trouver les données légales venant du RNCS.
  • L’INSEE : afin de recueillir les informations provenant de la base SIRENE.

Les données publiques ne sont pas les seules sources d’informations exploitées pour l’enrichissement de données B2B. On peut également trouver des informations pertinentes concernant une entreprise en particulier en utilisant son site internet, les réseaux sociaux et les publications officielles comme les communiqués et les rapports annuels.

Quels avantages pour l’enrichissement de données B2B ?

L’enrichissement de base de données offre beaucoup d’avantages pour les entreprises qui le font. Si ce procédé est bien établi, il permet :

  • d’encourager et d’aider les commerciaux à mieux convertir les clients. En effet, ces derniers auront les informations nécessaires pour faire des argumentaires personnalisés afin de répondre à un besoin réel de chaque client.
  • de perfectionner la stratégie de communication afin de multiplier le rendement.
  • de faire un bon ciblage pour une stratégie parfaite de marketing automation.
  • d’améliorer la connaissance entre les fournisseurs et les clients.

Concrètement, l’enrichissement de données B2B permet d’identifier facilement les profils cibles d’une entreprise pour booster ses stratégies de prospection.

Quelles sont les étapes pour enrichir ses données ?

La technique d’enrichissement de données B2B ne doit pas être prise à la légère si l’on veut en tirer profit. Cependant, chaque entreprise a ses besoins en informations pour compléter sa base de données. Dans tous les cas, quelques étapes se montrent importantes à suivre quel que soit le secteur d’activité de la société.

1 – Le ciblage

Il est important de définir préalablement les types de données à collecter. Cela rendra facile la recherche d’information tout en réduisant le temps nécessaire pour le processus. En effet, il est possible d’enrichir seulement les dates, les secteurs d’activités ou bien les chiffres d’affaires.

2 – La sélection des sources de données

Afin de ne pas enfreindre la loi, il est important de bien choisir les sources à utiliser. Les sources publiques sont, entre autres, totalement gratuites et conformes à la réglementation RGPD. Il existe également les sources privées qui coûtent de l’argent, mais qui sont plus fiables. De plus, elles sont conformes à la réglementation RGPD.

3 – L’enrichissement des données d’entreprise et des coordonnées

Cette étape est très importante pour l’enrichissement de données B2B. Sur la liste des sociétés préalablement établie, il faut mentionner des contacts ciblés à engager lors d’une campagne de prospection.

En un mot, l’enrichissement de données B2B consiste à compléter la base de données d’une entreprise afin d’améliorer leurs stratégies de prospection. Afin d’en tirer profit, il est important de définir à l’avance les informations à collecter, de bien choisir les sources et de rechercher les contacts cibles pour la prospection.

Recent Posts

Dell APEX Data Storage Services : une multitude de cas d’utilisation

Le concept unique de portefeuille de solutions « as-a-service » apporté par Dell APEX Data…

2 semaines ago

3 outils incontournables pour un DAF moderne

Gestion de la paie, de la trésorerie ou encore de la comptabilité... toutes ces tâches,…

3 semaines ago

Comment choisir les bons logiciels pour votre entreprise ?

Choisir les bons logiciels est indispensable à la bonne gestion de votre entreprise. Vous devrez…

4 semaines ago

5 bonnes raisons pour faire une formation de data scientist et booster son CV

Au-delà des compétences techniques, valider une formation de data scientist peut être réellement bénéfique pour…

4 semaines ago

Assurer son logement : pourquoi opter pour une assurance habitation digitale ?

Dans certains cas de figure, assurer son logement est obligatoire. Découvrez pourquoi et comment opter…

4 semaines ago

Bien choisir son logiciel OCR : bonnes pratiques et questions pour vous guider

La taille du marché mondial de l'OCR devrait atteindre 26,31 milliards de dollars US d'ici…

1 mois ago