Édito par Bruno Durand, VP, Europe du Sud

Qu'est-ce que Brand Voice ?

La pandémie de COVID-19 a créé une crise sans précédent, aussi bien au niveau humain qu’économique. Dans le contexte de distanciation sociale, de nombreuses sociétés ont dû s’adapter rapidement pour pouvoir transformer leur façon de travailler.

Cette transformation s’est effectuée par l’utilisation rapide et à grande échelle du télétravail, avec près de 60% des français qui ont dû adopter ce nouveau mode de fonctionnement professionnel pendant le pic de la crise (enquête CASS Business School, IESE Business School et RH SD Worx) contre quelques pourcentages avant – une situation complètement inédite en France. Les structures des entreprises étaient plus ou moins adaptées au télétravail, mais même parmi celles qui les avaient déjà adoptés, les équipements nécessaires à cette croissance inédite du nombre de télétravailleurs n’étaient tout simplement pas à la mesure de la nouvelle demande. Avec cette nouvelle donne, l’infrastructure réseau des entreprises a dû être adapté en un temps record. Le télétravail et l’utilisation de nouveaux outils tels que la video-conférence ont eu des conséquences importantes sur les infrastructures. Alors que le pic de trafic réseau avant la crise sanitaire apparaissait généralement le soir à partir de 18h, celui-ci a été largement sollicité toute la journée. Le WAN, le réseau étendu, est devenu le LAN d’hier et a dû absorber des charges de trafic exceptionnelles tout en répondant aux problématiques de sécurité des entreprises. Dans les mois et années qui viennent, les entreprises exigeront le même service, la même expérience utilisateur et le même niveau de sécurité qu’auparavant, mais avec des budgets réduits en raison de la crise économique – elles devront faire beaucoup plus, avec moins. Ces arbitrages forceront les décideurs IT à faire des choix difficiles : ils n’investiront pas nécessairement dans de nouvelles solutions complètes pour absorber le nombre d’utilisateurs distants et les pics de trafic, et adopteront des solutions pouvant optimiser l’intégralité de l’infrastructure réseau et de sécurité pour pouvoir utiliser au mieux les outils déjà présents. C’est là que le cœur de métier de Gigamon rentre en action. Nos capacités de lecture du trafic réseau, dont 80-90% est chiffré, offrent une visibilité à 100%, rendant possible l’agrégation, l’analyse et le filtrage du trafic qui va passer par l’infrastructure – virtuelle, physique ou Cloud, pour ensuite acheminer uniquement les données pertinentes vers les outils de supervision, de monitoring ou de sécurité, optimisant ainsi leur performance. Un atout particulièrement utile pour répondre à la problématique de sécurité de l’entreprise car seule cette visibilité intégrale du trafic, qui est la seule source de vérité, permet une vraie politique en cette matière. Alors que le travail à domicile et le basculement actuel vers le tout en ligne augmente les vulnérabilités et, par conséquent, les violations et les attaques, les solutions de visibilité et d’analyse réseau offertes par Gigamon répondent non seulement à cet impératif d’intégrité et de sécurisation des données mais à un autre enjeu clé des entreprises de nos jours : l’expérience client et utilisateur qui requièrent une performance et une agilité instantanée et optimale.