#LibérerLaCroissance – [Cas d’étude] Ouvrir la donnée aux métiers de la banque

Qu'est-ce que Brand Voice ?
Data & Stockage

En adoptant la plateforme Alteryx, la Caisse d’Épargne Hauts-de-France (groupe BPCE) a permis de rendre le traitement et la manipulation de la donnée accessibles aux différents métiers de la banque, et d’améliorer considérablement les processus opérationnels.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La coopération de la Caisse d’Épargne Hauts-de-France avec Alteryx, qui a débuté en 2017, est partie d’un constat simple : la banque régionale, qui compte près de 3 200 collaborateurs, avait besoin de gagner en efficacité dans la manipulation et le traitement des données. « La banque est une industrie dont l’activité principale est de manipuler les données, et ce, en permanence – que ce soit dans la finance, le risque, la conformité, le développement commercial, le marketing, etc. Nos outils informatiques assez anciens nous faisaient faire beaucoup d’opérations manuelles et nous perdions donc en efficacité », explique Benoît Raffin-Peyloz, Directeur département Data et Études à la Caisse d’Épargne Hauts-de- France. « Compte tenu de l’évolution très importante de la donnée et celle de l’activité bancaire, nous avons voulu nous équiper d’un outil pour les métiers qui leur permette d’être autonomes dans le traitement et la manipulation des données. C’est justement la philosophie de la solution – celle qui vise à démocratiser l’utilisation de la donnée auprès des différents métiers – qui nous a séduits, car celle-ci n’est plus confinée aux équipes expertes en informatique », rajoute ce dernier, convaincu qu’une entreprise ne peut devenir vraiment data-driven qu’en passant par l’autonomie des métiers et leur acculturation dans le traitement des données.

Une solution simple d’utilisation

« Nous avons tout de suite été séduits par le côté très simple de l’utilisation de la solution avec interface très plug and play et des fonctionnalités extrêmement puissantes d’analyse », note Benoît Raffin-Peyloz. « Au fur et à mesure de l’utilisation, les collaborateurs ont découvert dans la solution d’autres fonctionnalités pour le reporting ou le geomarketing, par exemple, ou encore de nouvelles capacités en termes de services d’API, ce qui nous était impossible auparavant ». La Caisse d’Épargne Hauts-de- France a démarré l’utilisation de la solution Alteryx avec un cas concret au niveau du pôle finance, pour le traitement des données dans la direction contentieux. « Avant, cette tâche s’effectuait en traitement manuel et nous mettions deux jours en moyenne par cas, alors que là, cela ne prend que quelques minutes seulement avec l’outil Alteryx. Nous avons donc eu un retour sur investissement rapide sur l’achat de la solution ». Au sein de l’établissement bancaire, environ 200 utilisateurs ont été formés à la solution Alteryx et ceux-ci l’utilisent quasiment quotidiennement. « La solution est devenue ancrée dans la société et bon nombre de collaborateurs ne pourraient plus faire sans, dans le traitement et la manipulation des données. C’est devenu quasiment notre seul outil pour le reporting, le geomarketing, et il offre même une dimension prédictive avec des algorithmes et de la data science ».

Des avantages en termes opérationnels et d’innovation

Pour Benoît Raffin-Peyloz, les avantages des outils Alteryx sont, multiples, mais surtout à trois niveaux clés pour le collaborateur. « D’abord, on gagne en efficacité. Cela se traduit par des bénéfices économiques pour l’entreprise, mais aussi pour le collaborateur qui peut ainsi gagner du temps ». Autres bénéfices, à la fois pour le collaborateur, son département et la direction de l’entreprise : la maîtrise des risques opérationnels. « Nous sommes en mesure d’obtenir des chaînes de traitement de la donnée compréhensibles par le commun des mortels, quand énormément d’entreprises ont des processus très techniques, complexes et peu documentés ». Sans compter les avantages motivationnels. « Alteryx peut également redonner du plaisir aux collaborateurs. Les tâches quotidiennes liées aux données sont souvent répétitives et peu stimulantes : avec des résultats probants et rapides, cela permet de stimuler et remotiver les troupes. Les collaborateurs peuvent ainsi passer plus de temps sur des tâches à plus forte valeur ajoutée, comme l’analyse et l’étude de ces données ». Enfin quatrième avantage de l’outil selon lui : la rétention des talents – crucial à l’heure où la demande en experts données n’a jamais été aussi forte et où il est impossible d’attirer ces profils avec des suites bureautiques traditionnelles et obsolètes. Pour conclure, le Directeur département Data et Études compare souvent la solution Alteryx à un couteau suisse. « Avec juste un seul outil, on arrive à faire des choses incroyables en peu de temps ».

Pour découvrir les autres articles de la saga, téléchargez l’ebook « Libérez la croissance : Apprenez à exploiter la donnée »

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :