Okta innove avec une gestion dynamique des identités et une sécurité des accès renforcée

Qu'est-ce que Brand Voice ?
Sécurité

Le télétravail ou le travail « hybride » amène son lot de nouveaux challenges, notamment en termes d’équilibre vie professionnelle vie privée, et de sécurité d’accès au système d’information de l’entreprise. Okta réunit toutes les technologies pour travailler en confiance, en télétravail comme sur les sites de l’entreprise et partout ailleurs !

« Le travail hybride, contraint par la crise sanitaire, se pérennise. Chacun le vit actuellement selon son métier, son secteur d’activités, ses contraintes familiales. Il existe de nombreuses situations bien différentes, et le travail hybride en forme la somme. L’entreprise doit proposer à ses salariés des conditions de travail similaires, tant en termes d’outils informatiques que de sécurité des accès », explique Nicolas Petroussenko, Country Manager France d’Okta.

Ce qui prime dorénavant, c’est l’identité des utilisateurs, le terminal et le réseau utilisés pour accéder aux ressources informatiques. C’est l’approche ZeroTrust ! En empêchant l’usurpation d’identité via une authentification renforcée et une gestion fine des droits d’accès au système d’information lui-même hybride (Cloud et on-Premise), le travail hybride a toutes les chances de devenir la nouvelle normalité !

Une authentification adaptée aux risques

Le couple identifiant-mot de passe peut suffire à authentifier un salarié qui se connecte depuis l’entreprise, mais c’est une mesure toujours insuffisante pour garantir la sécurité dans toutes les autres situations, souligne le directeur : « Pour éviter l’usurpation d’identité, une authentification multi-facteurs (ou MFA) est une bonne pratique, notamment dans des situations de travail hors du bureau. Mais attention ! Bien qu’elle apporte un niveau supérieur de sécurité, cette mesure est souvent perçue comme trop contraignante par les utilisateurs, surtout quand le MFA est déclenché systématiquement sur tous les services du SI. Si les mécanismes d’authentification doivent se renforcer, cela ne doit pas être au détriment de l’expérience utilisateur. Ces mécanismes sécuritaires doivent devenir plus intelligents et silencieux en prenant en compte les éléments contextuels de la demande d’accès. Une excellente approche est de calculer en temps réel le risque constitué par toute demande d’accès, en analysant à la volée des paramètres tels l’empreinte du terminal utilisé pour se connecter, le type de réseau, la plage d’adresses IP, la criticité du système auquel l’utilisateur souhaite accéder, ou encore comparer la demande d’accès aux habitudes de connexion d’un utilisateur et ainsi ne déclencher un deuxième facteur que si le risque d’usurpation est élevé. Okta entend fournir les bons mécanismes de sécurité au bon moment, après analyse du contexte », explique-t-il.

Cette protection dynamique est permise par consolidation de multiples signaux faibles, analysés en temps réel.

« Enfin, le CIAM (Customer Identity and Access Management) est devenu incontournable. Il en va de la confiance des clients dans les services en ligne. Or, pour un client, il est primordial de proposer des mécanismes d’authentification sécurisés mais pas trop contraignants afin de marier expérience utilisateur fluide et confiance dans le service consommé ! L’analyse contextuelle du risque devient ici indispensable si l’on veut éviter les irritants d’authentification trop souvent imposés par des sites en ligne ou applications mobiles.

C’est la raison pour laquelle Okta a acquis Auth0 pour 6,5 milliards de dollars en mai 2021, afin de compléter sa solution CIAM déjà largement adoptée par ses clients. Nous nous renforçons pour traiter l’ensemble des cas d’usage souvent très spécifiques et pour continuer à renforcer notre leadership sur le marché de l’identité », conclut-il.

Pour en savoir plus, inscrivez-vous au webinar OKTA du 24 juin de 15h50 à 16h10, présenté par Imane Rouijel, Sales Director chez Okta, à l’occasion de Workplace Paris.