Sharelock, la start-up française qui révolutionne le quotidien des cyclistes

Qu'est-ce que Brand Voice ?
Ecologie

Le succès grandissant du vélo n’est plus à démontrer. La nouvelle génération de cyclistes doit toutefois faire face à plusieurs défis : et si la start-up Sharelock les aidait à les relever ?

Usage des vélos en France : un état des lieux prometteur pour les deux-roues

Difficile de fermer les yeux sur l’essor du vélo dans les grandes villes ! Alors que les pistes cyclables comme les magasins spécialisés se multiplient, les chiffres sont sans appel. Un rapport du réseau Vélo & Territoires soulignait ainsi la tendance du deux-roues en début d’année : entre 2020 et 2021, l’usage du vélo aurait augmenté de 34 % dans les métropoles, mais aussi de 20 % dans les périphéries urbaines et même de 18 % dans les territoires ruraux. Des chiffres encourageants, donc, qu’il faut toutefois analyser au regard des risques encourus : dans un rapport sur le cadre de vie et la sécurité publié en 2016, le ministère de l’Intérieur faisait état de 294 000 vols de vélos pour la seule année 2015. La multiplication des offres d’assurances vélo, recensées par lecomparateurassurance.com, atteste également des risques encourus par les cyclistes : et si la start-up Sharelock leur offrait une réponse adaptée ?

Sharelock : un concept unique pour assurer la sécurité des vélos

Fondée en septembre 2020 par Nicolas Louvet et Alexandre Molla, la start-up parisienne Sharelock poursuit un objectif simple : contribuer à la démocratisation du vélo sur le territoire national, en fournissant des solutions de stationnement et de sécurité adaptées aux usagers. La jeune pousse a ainsi conçu un cadenas partagé et connecté, qui nécessitera toutefois l’installation de bornes dédiées dans les collectivités partenaires. Le principe est simple : pour stationner son vélo, l’usager devra télécharger une application qui lui permettra ensuite de déverrouiller son cadenas de façon totalement dématérialisée. Le modèle économique retenu par la start-up est celui de l’abonnement : les cyclistes devraient ainsi débourser 10 euros par mois pour accéder au service proposé. Les cadenas connectés se veulent quant à eux les plus fiables possibles : selon les premiers tests effectués, seule l’utilisation d’une disqueuse pendant près de 5 minutes permettrait de venir à bout de l’équipement conçu par la start-up. Par ailleurs, les utilisateurs de l’application recevront une notification en temps réel en cas de tentative de vol.

Sharelock : un test en conditions réelles et des pistes prometteuses

Les cadenas connectés conçus par Sharelock sont actuellement en phase de test dans la métropole rouennaise. Toutefois, plusieurs métropoles françaises ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt pour le dispositif, à commencer par Lyon, Paris ou encore Nancy. Le concept, particulièrement avantageux et attractif pour les cyclistes, pourrait bien l’être aussi pour les collectivités. Ces dernières pourront ainsi l’exploiter pour étoffer leur démarche écocitoyenne, en renforçant l’attractivité des deux-roues tout en réduisant le niveau de la pollution, souvent problématique dans les grandes villes de France. Les cadenas connectés de Sharelock pourraient donc bien lever les objections et les craintes des propriétaires de vélos, mais aussi des collectivités qui ne se sont pas encore laissées séduire par la révolution du deux-roues !

Lire aussi :