Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud hybride

Un appliance pour faciliter le passage au cloud hybride

Rapidité de déploiement, automatisation d’une partie de la production, gains financiers… si les avantages du cloud sont (re)connus, les organisations se doivent aussi de garder la main sur tout ou partie de leur système d’information. Des objectifs plus ou moins contraires qui expliquent largement l’adoption du cloud hybride. La mise en place de cette approche peut s’avérer complexe. Pour assurer une réelle fluidité dans tous les processus dans un contexte hybride, il s’agit d’abord de mutualiser et d’automatiser l’allocation des ressources pour éviter les éventuels points d’engorgements. En d’autres termes, une couche d’abstraction entre les ressources des datacenters et du cloud est nécessaire pour garantir la fluidité dans l’allocation de ces ressources de calcul, stockage ou réseau. Une étape qui repose notamment sur la virtualisation. Dans un autre registre, il est également indispensable de simplifier la gestion opérationnelle parce que les compétences nécessaires pour prendre en charge tous ces environnements techniques sont différents.

Vers une approche Software-Defined Data Center

Pour faciliter cette étape, VMware et Dell Technologies ont conçu un appliance cloud « tout en un ». Les objectifs sont d’automatiser, de fiabiliser et de sécuriser toutes les opérations et de proposer une plateforme facilitant la modernisation des applications. Cette approche réduit également les coûts. L’intégration complète de cet appliance avec la suite VMware Cloud Foundation permet à la fois de prendre en charge les applications d’entreprises traditionnelles, et propose un panier de services software-defined pour le calcul, le stockage, le réseau, et la sécurité. Son intégration avec Tanzu permet également le support de Kubernetes et de prendre en charge la gestion du cloud. Côté matériel, cet appliance repose sur la solution hyperconvergée de Dell EMC baptisée VxRail. Cet appliance d’infrastructure embarque la « stack » logicielle de Dell dédiée à l’hyperconvergence assurant notamment la disponibilité des applications. Elle autorise par exemple l’ajout de nœuds aux clusters existants en 15 minutes, pour étendre les capacités de calcul ou de stockage.

Du flexible au « tout en un »

La spécificité de cette solution tient à son intégration complète avec les outils de VMware. L’appliance est préconfiguré et prétesté avec vSAN de VMware. Ce socle de virtualisation permet de centraliser la gestion du cloud dans une approche Software-Defined Data Center (SDDC). Le niveau de maturité des organisations sur la containerisation et sur Kubernetes étant variable, la solution peut être proposée complétement clés en main ou avec une architecture flexible. Dans tous les cas, une fois en production, cette approche garantit une cohérence et la sécurisation des opérations destinées à faciliter le développement d’applications.

Recent Posts

Veeam Software : la sauvegarde des données Microsoft 365, une obligation pour les entreprises

La transformation numérique des entreprises et le travail hybride accroît leur dépendance aux outils de…

1 jour ago

Adapter ses outils à la généralisation du télétravail et de la mobilité

Initié depuis quelques années, le télétravail s’est imposé avec la crise sanitaire. Couplée à la…

2 jours ago

Veolia gagne une visibilité FinOps en migrant Vector sur AWS

Vector est l’application de consolidation financière du groupe Veolia qui repose sur la solution SAP…

6 jours ago

Prise en main du Galaxy Book2 Pro de Samsung chez l’entreprise leader du BTP en France

« Nos PC portables doivent être polyvalents. Ce modèle s’acquitte très bien de l’accès, de…

2 semaines ago

L’écran OLED du Galaxy Book2 Pro de Samsung se montre convaincant

« La qualité d’image compte beaucoup au moment du choix d’une paires de lunettes, »…

2 semaines ago