Pour gérer vos consentements :
Categories: OperateursRéseaux

Le brésilien Oi s’empare de Portugal Telecom

Portugal Telecom et le brésilien Oi ont conclu, mercredi 2 octobre, un accord de fusion. Oi est le numéro 1 de la téléphonie fixe au Brésil et le quatrième sur l’offre mobile.

La synergie entre les deux entreprises permettra d’économiser 1,8 milliard d’euros, a précisé Portugal Telecom (PT) dans un communiqué. « La société aura une position unique sur les marchés stratégiques où elle est présente, avec un fort potentiel de croissance tant au Brésil (…) qu’au Portugal. »

100 millions d’abonnés

Doté de 100 millions d’abonnés, le nouveau groupe, qui devrait s’appeler CorpCo, affichera une valeur estimée à 5,6 milliards d’euros. Les intéressés espèrent finaliser l’opération avant la fin du premier semestre 2014.

Le siège de la nouvelle entité basculera à Rio de Janeiro. Même si PT est actionnaire d’Oi, on peut voir cette transaction comme la première acquisition d’un opérateur national européen par un opérateur issu d’un pays émergent.

Rappelons que, dans le cadre de sa stratégie cloud, Portugal Telecom vient d’inaugurer un datacenter géant, de 75 500 mètres carrés à Covilha (à moins de 100 km de Coimbra, au Portugal).

KPN le prochain ?

Le prochain sur la liste pourrait être le néerlandais KPN, qui intéresse America Movil détenu par le milliardaire mexicain Carlos Slim. La construction des futurs concurrents mondiaux de Telefonica, Telecom Italia, Vodafone ou encore Orange a commencé.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

1 jour ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

1 jour ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

1 jour ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

2 jours ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

2 jours ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago