Brevets : Apple et Google enterrent la hache de guerre

MobilitéRégulations

Apple et Google font la paix à propos des éventuels brevets enfreints par les téléphones mobiles de Motorola et Google, ou par le système d’exploitation Android.

L’information est tombée juste avant le week-end : Apple et Google ont décidé d’abandonner leurs poursuites. Toutes les attaques en cours sont abandonnées. Les deux firmes comptent même travailler de concert afin d’aider à réformer le système américain des brevets. Trop permissif, ce dernier permet en effet de nombreux abus.

Rappelons que les deux géants s’opposent depuis maintenant de nombreux mois à propos de possibles utilisations frauduleuses de brevets Apple au sein des smartphones de Motorola Mobility (qui deviendront bientôt propriété de Lenovo, voir « Google vend Motorola Mobility à Lenovo pour 2,91 milliards de dollars »).

Et Samsung ?

Avec cette décision, Apple aura de plus en plus de mal à s’opposer à Samsung. La firme accuse le constructeur coréen de violer plusieurs de ses brevets au sein de ses smartphones Toutefois, Samsung a marqué des points lors du dernier procès (voir « Brevets : Samsung versera seulement 119,6 millions de dollars à Apple »), en montrant que les éléments incriminés étaient liés au système d’exploitation Android promu par Google et non à la surcouche qu’il ajoutait à ses produits.

Si Apple fait la paix avec Google, il sera difficile de justifier la poursuite des attaques contre Samsung. Chose d’autant plus vraie que ce dernier a récemment signé un accord avec Google à ce propos. Toutefois, la porte reste ouverte pour Apple, car s’il a signé un pacte de non agression avec son compatriote Google, aucun accord de licence n’a été mis en place.

crédit photo © Olivier-Le-Moal-Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur la bataille opposant Apple à Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur