Brevets : la guerre s’intensifie entre HTC et Apple

Logiciels

HTC n’a pas l’intention de se laisser intimider par Apple. Il relance une série de plainte contre Cupertino pour viols technologiques afin de protéger partenaires et consommateurs, notamment.

Quand Apple n’est pas occupé à poursuivre Samsung, c’est avec HTC qu’il justifie les honoraires de ses avocats. Et ils ont de quoi faire. La guerre judiciaire, déclenchée par Apple en mars 2010, n’en fini plus de s’enliser.

Après moultes attaques et contre-attaques entre les deux firmes soulignées de quelques victoires, cette fois, c’est HTC qui ajuste son tir en déposant une nouvelle plainte contre la firme de Cupertino devant l’International Trade Commission (ITC) américaine ainsi sur le bureau d’un tribunal du Delaware, précise le constructeur taïwanais par voie de communiqué rapporte ITespresso.fr.

Il accuse Apple d’enfreindre trois brevets portant sur le wi-fi et des technologies de communication processeur « permettant d’intégrer sans à-coups un PDA et un téléphone cellulaire en un appareil unique proposant aux utilisateurs une vraie expérience de smartphone ». Les Mac, iPhone, iPod et iPad seraient donc tous en infraction.

« Nous entamons ce procès contre Apple pour protéger nos propriétés intellectuelles, nos partenaires industriels, et plus important nos consommateurs utilisant des téléphones HTC », explique Grace Lei, responsable juridique du constructeur taïwanais. Lequel cumule aujourd’hui pas moins de trois affaires en cours à l’encontre d’Apple.

Une débauche d’artillerie judiciaire pour tenter de reprendre l’avantage. Car HTC a perdu la première manche, et a été condamné en juillet par l’ITC pour violation de deux brevets Apple. Un appel est en cours.

Crédit photo : © Kromosphere – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur