Brevets Nortel : Apple et Microsoft s’attaquent à Google et Samsung

Régulations

Le consortium Rockstar attaque Google pour ses publicités ciblées liées aux recherches web… ainsi que la plupart des grands constructeurs de terminaux Android.

La guerre entre les constructeurs de smartphones prend aujourd’hui une nouvelle ampleur. Le consortium Rockstar s’attaque en effet à certains géants du secteur, comme Google, Samsung, HTC, Huawei et ZTE (mais aussi Asus et Pantech).

Encore un ‘patent troll’ de plus ? Pas cette fois-ci. Le consortium Rockstar se charge en effet d’exploiter les brevets de feu Nortel. Il regroupe des acteurs comme Apple, BlackBerry, Ericsson, Microsoft et Sony.

Rappelons que les actifs de Nortel avaient échappé à Google (voir à ce propos, « Le rachat des 6000 brevets Nortel serait anticoncurrentiel ? »), qui s’était alors rabattu sur Motorola Mobility et son large portefeuille de brevets (voir « Google : acquisition record à 12,5 Mrds $ sur Motorola Mobility »).

Android ? Non, le search !

Le point notable de cette nouvelle affaire est que Rockstar n’appuie pas son attaque sur les brevets liés aux smartphones, mais sur des brevets relatifs à l’émission de publicité ciblée, basée sur les termes saisis au sein d’un moteur de recherche.

Et de rappeler que si Google avait tenté de racheter les brevets de Nortel, c’est que leur valeur était réelle.

Aux côtés de Google, ce sont toutefois les constructeurs de terminaux mobiles Android qui sont attaqués. C’est bien le robot vert qui est principalement ciblé par Rockstar, plus que le ‘search’ de Google. En ne visant pas frontalement Android, Rockstar espère surement éviter un retour de bâton signé Motorola Mobility et Samsung.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Archos : des baladeurs aux smartphones


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur