Brevets : nouvelle défaite de Microsoft face à Alcatel

Régulations
Du rififi dans le nuage entre Amazon et Google

L’affaire concerne cette fois les communications unifiées

Les relations entre Alcatel-Lucent et Microsoft sont de plus en plus tendues. Il faut dire que les deux géants se battent à coup de procès depuis des années autour de brevets technologiques dont l’utilisation est contestée.

Force est de constater que Microsoft a bien du mal à convaincre la justice. En un peu plus d’un mois, la firme de Redmond a essuyé deux échecs de taille. Le dernier en date concerne les communications unifiées. Microsoft accusait le franco-américain d’utiliser sans autorisation quatre brevets qu’il a déposé.

En première instance, Microsoft a été débouté pour 3 des 4 brevets, le juge estimant qu’il y avait bien eu violation pour le dernier. Mais la Commission américaine du commerce international vient d’indiquer que la propriété intellectuelle n’avait pas finalement pas été bafoué par ALcatel-Lucent…

Nous attendons avec intérêt la réception de la décision détaillée afin que nous puissions comprendre le raisonnement de la Commission“, a déclaré Microsoft. Une porte-parole d’Alcatel-Lucent a déclaré que le groupe était “satisfait” de cette décision.

Rappelons qu’en avril, Microsoft a été condamné par le tribunal de San Diego à verser 367,4 millions de dollars à Alcatel-Lucent, pour violation de deux de ses brevets autour du MP3, du Mpeg et des domaines plus génériques comme la synthèse vocale et Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur