Bridage de la concurrence : Ballmer répond aux accusations de Google

Régulations

Les deux Américains, champions du monopole, se querellent à propos d’une
technologie de recherche embarquée dans le dernier OS de Redmond : Vista

Il y a de l’électricité dans l’air…Si Intel et Google viennent de signer un accord pour réduire les émissions de chaleur et la consommation électrique de leurs « data centers », l’ambiance n’est en revanche pas au beau fixe entre Microsoft et Google qui se fâchent pour une affaire de monopole…

Rappelons que Google, estime que le moteur de recherche interne (disque dur, messagerie…) de la firme embarqué dans Vista ne laisse pas assez de place à la concurrence.

Le champion de la recherche a d’ailleurs déposé une plainte devant le DOJ (ndlr : le département de la justice) pour :  » non-respect des règles inscrites dans le droit de la concurrence. »

Ce texte vise à garantir le respect du principe de la liberté du commerce et de l’industrie et aussi le libre jeu de la concurrence.

Pour le gourou de Microsoft originaire de Detroit, Steve Ballmer : « le problème n’existe pas », puisque la société est en conformité avec les exigences du DOJ, et que Microsoft respecte les règles antitrust de 2002.

Le point de vue de Google est différent. Le groupe estime que Microsoft viole ce « consent decree » de 2002, une décision de justice dont la conséquence a été d’interdire à Microsoft de lancer des solutions qui ne respectent pas le jeu de la concurrence.

Interrogé dans les colonnes de ComputerWorld, Ballmer a expliqué : « nous sommes totalement en règle et nous ne violons pas les lois antitrust. Toutes les allégations qui tendent à prouver le contraire sont erronées. »

Mais Microsoft possède un atout important. Lors de l’examen de Vista par les autorités antitrust, aucun problème de ce type n’a été relevé. D’ailleurs, selon le New York Times, le responsable antitrust du département de la Justice a demandé le rejet de la plainte de Google et aurait soutenu la position de Microsoft.

Cette nouvelle bisbille entre les deux groupes américains est le symbole d’une féroce compétition. Mais il est encore trop tôt pour savoir qui, du mastodonte de l’OS ou du géant de la recherche va l’emporter. Quoi qu’il en soit, ce combat de titans promet d’être long et violent…

Le deuxième épisode de ce nouveau feuilleton aura lieu à la fin du mois lorsqu’un juge fédéral se penchera sur la demande de Google.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur