Broadband World Forum: une certification fibre G-PON unique entre l’IUT et le BBF

Réseaux

A l’occasion du Broadband World Forum de Paris, le BBF a officiellement annoncé le lancement d’un programme de certification de solutions d’accès fibre optique G-PON en conformité avec les normes de l’organisation internationale UIT (ou ITU)

Ce chantier, désigné BBF.247, aura été mené tambour battant, assurent ses contributeurs. “Il aura fallu un an pour fixer le standard, pas plus», s’enthousiasme Robin Mersh, CEO du Broadband Forum – qui a suivi de près les groupes de travail. “Cela va changer le marché des accès fibre G-PON» – un marché qui progresse bien mais qui affronte la pérennité du câble et la concurrence du VDSL 2.
L’objectif était de construire l’interopérabilité des diverses solutions d’accès G-PON pour réseaux de fibre optique s’appuyant sur les normes G 984 et  G988 de l’UIT (Union Internationale des Télécoms ou ITU, basé à Genève) et les recommandations du Broadband Forum (TR 156, TR 167 et TR 142, en prolongement du TR 101).

Parmi les chevilles ouvrières qui ont permis d’aboutir rapidement sur le programme de tests de conformité figurent deux laboratoires de test: un français, le L.A.N. basé à Tauxigny, près de Tours (dirigé par Hervé Mary et Thierry Doligez) et Iometrix, basé en Californie, aux Etats Unis, et en Chine (dirigé par Bob Mandeville, fondateur jadis du laboratoire de test ENL en Europe dans les années 90).  Ce sont les deux labos agréés par le BBF pour conduire ces tests de conformité qui sont désormais référencés BBB.247.

Le BBF.247 est un programme de certification ouvert aux produits G-PON ONU avec interfaces Ethernet. Il repose sur un plan de tests, OD-247. Il est conforme au TR-156 qui utilise l’interfaçage OMCI tel que défini par la norme G.998 de l’IUT – en attendant d’autres compléments à venir.
Ce programme est désormais intégré à la ‘suite’ 5.0 du BBF.

En 2009, le Broadband Forum et l’organisation FSAN avaient commencé un rapprochement tactique afin de créer un environnement permettant l’interopérabilité et la mise en conformité des solutions G-PON. En clair, il s’agissait de permettre la connexion d’équipements d’accès provenant de différents constructeurs.

L’interopérabilité multi-constructeurs
Un premier groupe de travail FAN (Fiber Access Networks) a été constitué au BBF et s’est réuni chaque trimestre pour définir une architecture et des fonctionnalités s’appuyant sur les normes G-PON de l’UIT. Puis ce groupe a défini des procédures de tests de conformité et d’interopérabilité ainsi que des spécifications communes pour l’administration à distance -entre autres travaux.
Aujourd’hui, les spécifications de tests pour la certification des ONU G-PON sont prêtes. Tous les constructeurs, membres du BBF, peuvent prendre part à ce programme de certification -dont Alcatel-Lucent, Calix, Ciena, CIG, Comtrend, ECI, Ericsson, Huawei, Zhone, ZTE…

“Cette certification est essentielle pour accélérer les déploiements FTTH [fibre jusqu’aux résidentiels]. Elle réduit considérablement le volume de tests nécessaire, avant que nous ne choisissions et déployons de nouveaux équipements», a expliqué Christophe Alter, spécialiste du sujet chez France Télécom/Orange, présent lors cette annonce à Paris, ce 27 septembre.

Broadband Forum interoperabilité G-PON
Broadband Forum interoperabilité G-PON : Robin Mersh (BBF), Christophe Alter (Orange), Hervé Mary (LAN), Bob Mandeville (Iometrix)

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur