Brocade lance le concept de File Area Network (FAN)

Réseaux

Après avoir lancé le concept de SAN sur les réseaux, Brocade s’intéresse aujourd’hui à l’autre côté des serveurs, jusqu’au poste de travail, avec le concept de File Area Network (FAN), qui reprend sa technologie WAFS

Brocade s’apprête-t-il une nouvelle fois à révolutionner le monde des ‘blade center’ et du stockage ? Depuis sa création en 1995 et le lancement du concept de SAN (

Storage Area Network), le spécialiste des plates-formes pour connecter les environnements de stockage connectés nous a habitué à la pertinence de ses innovations. Aujourd’hui, Brocade nous propose un nouveau concept, le ‘File Area Network‘ (FAN), présenté comme une analogie au SAN, mais de l’autre côté des serveurs. Le SAN se positionne entre les serveurs applicatifs et les serveurs de stockage afin de créer un environnement virtuel ‘unique’, ou tout du moins vu comme tel part les utilisateurs. Le concept de FAN se positionne entre les serveurs et les postes de travail afin de créer un réseau virtuel pour accéder aux fichiers sur les serveurs. Brocade ramène ainsi le stockage dans le ‘data center’. Brocade, à partir des réseaux existants, se propose donc d’ajouter une couche de virtualisation. “Notre objectif est de transporter les fichiers et d’accélérer l’accès aux fichiers centralisés tout en rendant cet accès transparent.” L’offre FAN se compose de Tapestry WAFS (Wide Area File Services) pour l’optimisation des accès distants et les fonctionnalités de cache qui accélèrent très sensiblement l’accessibilité des fichiers. De Storage X pour la vision globale du FAN. FLM pour activer les fonctions de migration avec des critères ‘intelligents’. MyView pour gérer globalement l’ensemble des données, auditer l’existant et donner de la visibilité à chacun (Data OnDemand), et adapter les règles de sécurité. Et enfin une solution de sauvegarde. Quels avantages peuvent attendre des entreprises de FAN ? Le principal avantage est certainement de réduire les coûts d’infrastructure. La solution s’adapte tout particulièrement aux infrastructures fédérées, aux réseaux d’agences, et à toutes ces plates-formes qui ne méritent pas financièrement de déployer un SAN ou d’être intégrées dans un SAN existant. Plus spécifiquement dédié aux réseaux Microsoft, qui représentent 85 % des réseaux au niveau des postes de travail, FAN devrait permettre de réduire le nombre de serveurs distants. “Microsoft ne va pas être contant, mais nous allons dans le sens des attentes des entreprises.” Attention, cependant, ‘File Area Network‘ s’adresse aux mondes fédérés, à l’image d’Airbus et ses multiples implantations, donc aux fichiers, mais pas aux bases de données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur