Brocade: mission critique? Protéger les données

Réseaux

Un à deux jours, tel est le délai moyen de redémarrage d’une base de données stockée sur un SAN qui plante ou qui connaît une attaque extérieure…

Alors pas question de perdre un tel temps, surtout lorsqu’il représente beaucoup d’argent (banques, finance, assurances, etc.). D’où l’idée de protéger à fond les SAN aussi bien de l’extérieur (sur la partie IP qui permet de paramétrer les switchs, notamment) que de l’intérieur (pour éviter les erreurs de manipulation sur les switchs ou les incidents volontaires). Le SecureOS de Brocade répond parfaitement à cette problématique en intégrant directement dans chaque switch la politique de sécurité définie par le responsable d’exploitation chargé du stockage en réseau. Pas besoin de cartes additionnelles ou de manipulations fastidieuses, le firmware est d’emblée intégré dans le switch et demeure en sommeil jusqu’à son activation via une clé logicielle. Par ailleurs, pas moyen de se balader avec un switch pirate pour détourner les données, tous ces aiguilleurs étant dotés d’un certificat d’identité dûment listé sur un switch maître. Hackers, passez votre chemin…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur