Bruno Bonnell quitte Infogrames, cède sa place à Patrick Leleu

Régulations

L’éditeur de jeux vidéo Infogrames tourne une page douloureuse de son
histoire. Bruno Bonnell, fondateur mythique, a-t-il choisi de partir avant qu’il
ne soit trop tard?

Le conseil d’administration d’Infogrames Entertainment vient d’annoncer le départ de son président fondateur Bruno Bonnel. Ce dernier quitte ses fonctions chez Infogrames (PDG et administrateur), ainsi qu’au sein de la filiale américaine Atari, dont il n’était plus le CEO depuis 2004.

Dans un communiqué, Infogrames a précisé : “Depuis plusieurs années, Infogrames était engagé dans un plan de restructuration de la dette globale, qui s’est achevé avec succès en mars 2007 permettant au groupe de bénéficier d’une situation financière assainie, pour engager une nouvelle phase de développement. Le Conseil d’Administration, en accord avec Bruno Bonnell, a estimé qu’il s’agissait du moment opportun pour créer une nouvelle dynamique.

Au c?ur de cette ‘nouvelle dynamique’ émerge un homme fort : Patrick Leleu.

Directeur général de Bouygues Telecom, de son lancement jusqu’en 2001, puis PDG de l’opérateur de réseaux câblés Noos de 2001 à 2005, Patrick Leleu est nommé au poste de président directeur général d’Infogrames.

A cette annonce, le titre Infogrames a flambé à la Bourse de Paris, de plus de 20 %. Une hausse peut significative, cependant, pour un titre qui ne vaut que quelques dizaines de centimes.

L’avenir du groupe est désormais en question. Le départ de Bruno Bonnell signe en effet la victoire des fonds spéculatifs qui pourraient être attirés par le projet de dépecer la bête, même si celle-ci semble s’être sortie de ses déboires financières avec une dette enfin devenue raisonnable, voire réduite…

Bruno Bonnell a commencé à faire parler de lui dans le domaine des jeux vidéo à l’époque du TO7, le premier ordinateur familial et scolaire français, qu’il lance chez Thomson au début des années 80.C’est en juin 83 qu’il crée, avec Christian Sapet et Thomas Schmider, Infogrames, première société de jeux vidéo en France. En 1993, le groupe entre au Second Marché. En 1996, son fondateur est élu Manager de l’Année par le Nouvel Economiste. En 1998 il crée avec Canal+ la première chaîne TV de jeux vidéo, Game One. Et en 1999 Canal+ Multimédia.Autre face du personnage, Bruno Bonnell a également la réputation d’être un carnassier aux méthodes parfois contestables. Infogrames va acquérir des studios comme Gremlins, Accolade, Hasbro Interactive, GT Interactive, et même un très gros morceau avec l’américain Atari.Riche et mondialement célèbre, Bruno Bonnell est également politiquement engagé sur Lyon, où on le surnomme le ‘superbobo de Lyon‘.Bruno Bonnell conserve ses places d’administrateur de Danone, Eurazeo et Pathé.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur