Pour gérer vos consentements :
Categories: Régulations

Bruxelles fait des technologies clés génériques une priorité

Bruxelles précise sa stratégie visant à promouvoir la production industrielle européenne de produits et services basés sur les technologies clés génériques (Key Enabling Technologies), à savoir : la nanotechnologie, la micro et la nanoélectronique (y compris les semiconducteurs), les matériaux avancés, la biotechnologie et la photonique.

Le marché des technologies clés génériques

Selon les chiffres communiqués mardi par l’exécutif européen, le marché mondial des technologies clés génériques (TCG) devrait franchir les 1000 milliards d’euros en 2015, soit une progression de plus de 54 % par rapport à 2008. La montée en puissance de ce marché devrait avoir un impact positif sur l’emploi.

À elles seules les entreprises des nanotechnologies actives au sein de l’Union européenne devraient employer en 2015 quelque 400 000 personnes, un chiffre qui s’établissait à 160 000 en 2008 (+ 30 % par rapport à l’année 2000). Par ailleurs, l’industrie de la micro et de la nanoélectronique, ainsi que les industries des technologies de l’information et de la communication (TIC) qui en découlent, ont créé plus de 700 000 emplois ces dix dernières années en Europe. Enfin, dans le secteur de la photonique, les PME, majoritaires dans le secteur, seront les moteurs de l’emploi futur.

L’Europe dispose d’une part mondiale de demandes de brevets supérieure à 30 %. Toutefois, l’UE risque de se faire distancer par ses principaux concurrents internationaux, faute de convertir ses atouts dans la recherche et le développement de TCG en production de biens et services innovants nécessaires à la croissance et à l’emploi.

La Commission appelle par conséquent à ce que des efforts soient réalisés.

Une stratégie axée sur cinq mesures

« La plupart des produits innovants actuels, que ce soit le smartphone ou la voiture électrique, incorporent simultanément plusieurs technologies clés génériques […] Ces technologies peuvent devenir un moteur d’emplois dont nous avons tant besoin à l’heure actuelle », a déclaré hier par voie de communiqué Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne en charge de l’industrie et de l’entrepreneuriat.

Dans ce contexte, la Commission propose de mettre en œuvre la stratégie basée sur les mesures suivantes :

  • Une approche intégrée du financement de la R&D adaptée aux TCG, d’un bout à l’autre de la chaîne de valeur ;
  • Une approche stratégique des TCG à l’échelle régionale, pour moderniser la base industrielle européenne ;
  • Des garanties d’accès aux capitaux, avec le concours de la Banque européenne d’investissement ;
  • Des efforts pour tirer parti des politiques publiques relatives aux TCG aux niveaux européen et national ;
  • Des conditions de concurrence homogènes sur le marché mondial, des structures de gouvernance appropriées.

« Les TCG détermineront notre avenir économique et permettront à l’Union de relancer la croissance et la création d’emploi en conservant son ascendant technologique […] Voilà pourquoi, l’Europe doit se doter d’une stratégie pour le développement des technologies clés génériques et leur déploiement à l’échelle industrielle », a conclu M. Tajani.

Recent Posts

La Suite Numérique : les errements d’un projet d’État

La Cour des comptes pointe les résultats insuffisants de La Suite Numérique (ex-SNAP) et évoque…

2 jours ago

Apple Pay : l’UE valide l’ouverture à la concurrence sur les iPhone

La Commission européenne approuve la proposition d’Apple permettant à des concurrents de proposer des solutions…

2 jours ago

Que d’eau ! Les engagements d’AWS pour en économiser

AWS entend devenir « water-positive » pour 2030. Que recouvre cet objectif ?

3 jours ago

PC : le marché renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Après sept trimestres consécutifs de baisse, le marché mondial des PC traditionnels affiche un rebond…

3 jours ago

Le CISPE et Microsoft trouvent un accord : et maintenant ?

Le CISPE s'est engagé à retirer sa plainte contre Microsoft. Quelle monnaie d'échange le groupe…

3 jours ago

Silo AI, une nouvelle prise pour AMD dans le vivier européen de l’IA

Après avoir acquis Mipsology en France, AMD s'empare de Silo AI, tête de pont de…

4 jours ago