BSkyB s’offre une marque historique : Amstrad

Régulations

Le nom est prestigieux, car rappelons-le, pour les geeks, cette
marque est l’un des emblèmes des pionniers de la micro-informatique des années
80…

Dans les années 1980, les amoureux du clavier ont beaucoup utilisés des micro-ordinateurs d’origine britannique, Amstrad, en particulier les modèles CPC (Color Personal Color).

Aujourd’hui ces antiques machines peuvent être observées comme de véritables curiosités dans les musées de l’informatique à côté des premiers claviers, écrans et souris.

Contrairement à une idée reçue, la marque Amstrad n’a pas disparu du jour au lendemain; le groupe créé par le médiatique Alan Sugar, annobli depuis lors au rang de “sir”, a continué son bonhomme de chemin en lançant quelques produits ‘high tech’.

Ainsi comme le rappelle Le Figaro, Amstrad s’est fait un nom dans le secteur des téléviseurs où la marque a élaboré des décodeurs et des antennes.

Parmi ses clients, citons, par exemple, les plates-formes payantes de télévision du britannique BskyB et son pendant italien Sky Italia. Deux sociétés qui appartiennent au magnat australo-américain de la presse, Rupert Murdoch, qui vient de s’illustrer à 78 ans par la prise de contrôle de Dow Jones / Wall Street Journal.

Ainsi, c’est BSkyB qui vient de se porter acquéreur d’Amstrad pour la coquette somme de 185 millions d’euros.

L’habile Rupert Murdoch sécurise ainsi son approvisionnement en décodeurs de nouvelle génération pour les années à venir.

Le chiffre d’affaires d’Amstrad, sur l’exercice 2005-2006, était de 91,6 millions de livres Sterling avec un bénéfice avant impôt de 20 millions, une confortable marge qui va tomber directement dans l’escarcelle du groupe de R. Murdoch.

La marque Amstrad fondée en 1968 par Alan Sugar vient donc de trouver un nouveau patron. Son célèbre fondateur encaisse la somme de 35 millions de livres Sterling pour les 28% du capital qu’il détenait encore.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur