BT : 15.000 suppressions d'emplois supplémentaires

Régulations

L’opérateur est plombé par sa division dédiée aux entreprises BT Global services.

Et une nouvelle vague (un raz-de-marée à ce niveau) de licenciements en vu chez BT. L’opérateur britannique s’apprête à supprimer 15.000 nouveaux emplois en 2009. Soit un chiffre supérieur à ceux précédemment évoqués de 10.000. Le groupe compte 147.000 salariés.

Cette nouvelle charrette montre l’ampleur de la crise qu’affronte l’opérateur qui a affiché une perte de 149 millions d’euros (134 millions de livres) en 2008 contre un bénéfice de près de 2 milliards un an plus tôt. Les problèmes viennent notamment de l’activité dédiée aux entreprises BT Global Services.

Selon Les Echos (15 et 16 mai 2009), c’est une mauvaise gestion qui a entraîné le groupe à passer une charge de 1,3 milliard de livre sur deux contrats majeurs. Une situation inquiétante dans la mesure ou l’opérateur voit dans cette division un levier pour l’entreprise face à un secteur de la téléphonie traditionnelle en chute libre. Les autres activités (Internet haut débit, revente de services aux opérateurs) seraient eux en bonne santé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur