BT affiche ses (fortes) ambitions dans la fibre optique

Régulations

En Grande-Bretagne, l’opérateur va investir jusqu’à 2 milliards d’euros

Le déploiement de la fibre optique est stratégique pour les opérateurs européens qui préparent ainsi l’après ADSL. En Europe, les géants des télécoms dépensent sans compter, c’est le cas du britannique BT qui annonce un investissement massif de 1,5 milliard de livres, soit 1,9 milliard d’euros dans cette technologie.

Objectif : équiper 10 millions de logements en fibre optique d’ici à 2012, offrant un débit pouvant aller jusqu’à 100 Mb/s, et avec la capacité de porter à terme des vitesses de plus de 1.000 Mb/s. Le réseau de BT pourra ensuite être commercialisé par des FAI comme Carphone Warehouse ou BSkyB qui sont invités à participer aux investissements d’infrastructure. A ce jour, 10 millions de kilomètres de fibre ont été déployés.

Sur 1,5 milliard de livres de dépenses prévus, un milliard vient en surplus du programme actuel de développement de la fibre optique. BT indique qu’il compte dépenser 100 millions de livres de plus par an en 2008/09 et 2009/10, pour ce programme, ce qui portera ses dépenses en capital à 3,2 et 3,1 milliards de livres respectivement ces deux années.

Du coup, BT a indiqué qu’il suspendrait le 31 juillet son programme de rachat d’actions de 2,5 milliards de livres, déjà exécuté à hauteur de 1,8 milliards de livres.

En France, Free a annoncé qu’il comptait investir 1 milliard d’euros dans la fibre d’ici 2012 dont 300 à 400 millions pour 2008-2009. Pour Orange, les investissements cumulés pour la période 2007-2008 sont évalués à 270 millions d’euros. Neuf Cegetel a annoncé un investissement de 300 millions d’euros d’ici 2009 et sa nouvelle maison mère SFR a pour objectif de fibrer 10 millions de foyers d’ici à 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur