BT élargit son offre VPN Ethernet

CloudDatacentersDSIFibreRéseaux

Nouveaux pays couverts par l’offre VPN Ethernet, nouveaux datacenters interconnectés, nouveaux services cloud et nouveau record de transport. BT pète la forme.

BT Global Services vient d’étendre la portée de ses offres de connectivité. Ethernet Connect, la gamme de services de VPN (réseau virtuel privé) Ethernet de la branche entreprise de l’opérateur britannique, s’élargit à 15 nouveaux pays. Soit un total de 65 aujourd’hui dont 50, contre 45 précédemment, peuvent bénéficier de Internet Connect Global, le service Internet haute performance proposé en direction des entreprises multi-sites. Le service propose des interconnexions nationales et internationales avec des liens jusqu’à 10 Gbit/s.

Les entreprises des pays non couverts par l’offre Ethernet Connect pourront se tourner vers Internet Connect Reach, une nouvelle gamme, plus économique, d’offres d’accès proposée par BT dans plus de 190 pays et territoires.

Reprendre la vedette à Orange

L’élargissement de ces services permettra à BT d’améliorer sa position concurrentielle sur le secteur de l’interconnexion VPN Ethernet pour, potentiellement, reprendre la tête du marché VPN Ethernet face à Orange Business Services régulièrement affiché sur le haut du podium.

L’extension régionale de l’offre Ethernet s’accompagne d’un renforcement de l’infrastructure. En parallèle, BT annonce ainsi l’ouverture de 11 nouveaux points de présence (PoP) dans 9 pays. Ces nouveaux points d’interconnexion permettront de réduire la longueur des coûteux déploiements de circuits jusqu’aux sites des clients. Lesquels pourront profiter des services des fournisseurs de SaaS et des plus de 200 datacenters tiers que BT relie dans le monde à travers son programme Cloud Connect. Mais aussi des services de communications unifiées et collaboration, IT et gestion des contacts proposés dans l’offre.

Nouveaux datacenters interconnectés

Autre annonce, l’élargissement à l’Argentine, l’Afrique du Sud et le Japon de son réseau Cloud Compute de datacenters déjà interconnectés dans 20 pays en Europe, Amérique, Moyen-Orient et Afrique, et Asie-Pacifique. Ce réseau de datacenters pré-provisionnés permet la gestion par le client de ses propres services Cloud. Dans le même esprit, rappelons que BT a récemment rejoint le programme Intercloud de Cisco qui vise à développer des services de Cloud hybride à partir de l’Intercloud Fabric de l’équipementier américain.

Une infrastructure de plus en plus riche qui s’accompagne de services tels que Apps from BT (une place de marché libre service et ouverte d’applications distribuables selon un mode “click to deploy”), Compute Storage (sauvegarde, synchronisation, partage de fichiers à l’échelle de l’entreprise pour répondre aux craintes générées par le BYOD) ou encore MeetMe with Dolby Voice (un service d’amélioration de la qualité audio des conférences téléphoniques).

3 Tbit/s sur fibre

Cerise sur le gâteau, BT vient d’annoncer un nouveau record de transmission sur fibre optique. En partenariat avec Huawei, les deux entreprises ont atteint la vitesse record de 3 Tbit/s (3000 Gbit/s, l’équivalent d’une centaine de films HD téléchargés en une seconde) sur une liaison fixe terrestre de 359 kilomètres entre Adastral Park – le campus de recherche de BT situé dans le Suffolk – et la BT Tower à Londres. Un record réalisé sur une infrastructure avancée Flexgrid s’appuyant sur les commutateurs OSN 9800/8800 et la plateforme iManager U2000 de l’équipementier chinois. Le résultat a été obtenu en compressant l’espace (généralement de 50 MHz) qui sépare les différentes longueurs d’ondes afin d’augmenter la capacité de près de 50% par rapport à l’existant. Une manière d’assurer une évolution du potentiel de transport du réseau fixe de l’opérateur sans avoir à investir dans la pose de câbles supplémentaires.


Lire également

BT trace une autoroute sécurisée pour Microsoft Azure

Alcatel-Lucent pousse le réseau de BT à 1,4 Terabit/s


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur